Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 février 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Plus quelques semaines avant la chloration de l'eau à Sainte-Anne-des-Monts

Eau du robinet

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Les citoyens de Sainte-Anne-des-Monts pourront bientôt consommer normalement l'eau du robinet.

Si tous les tests de chloration d'eau se déroulent comme prévu, l'avis d'ébullition pourrait être levée au début du mois d'avril.

C'est du moins le souhait du maire Simon Deschênes qui ne cache pas avoir grandement envie de tourner la page sur ce chapitre. « Nous n'avons jamais été en faveur de la chloration. C'était une obligation gouvernementale. Nous avons seulement hâte de passer à autre chose. »

Quoi qu'il en soit, la Ville devra procéder à l'injection du chlore gazeux dès la fin février pour les tests ultimes qui devraient s'échelonner sur une période d'un mois. Pendant cette période, on vérifiera si le chlore est diffusé uniformément partout dans le réseau et apporter les ajustements au besoin. « Nous allons d'ailleurs avoir besoin de la collaboration des citoyens pour effectuer certains prélèvements à même leur robinet », ajoute Simon Deschênes.

Pour ce qui est de la méthode de chloration retenue, on parle de chlore gazeux à 0,35 mg / litre d'eau, pratiquement la plus petite quantité possible alors que d'autres municipalités ont plutôt des taux avoisinant le 1 à 1,5 mg / par litre d'eau. L'injection de chlore se fera directement à la source d'eau. Par la suite, la sous-station aménagée près du Relais des motoneigistes Mont-Logan servira à vérifier si les quantités de chlore sont adéquates. Rappelons que l'avis d'ébullition d'eau est en vigueur depuis août 2016 après deux épisodes d'échantillons contaminés en moins d'un an.

Le maire Simon Deschênes a également tenu à revenir sur les délais entourant la réalisation de ce projet. « Nous aurions pu compléter le tout beaucoup plus rapidement mais nous avons pris près de huit mois à tenter de convaincre les autorités que notre eau était bonne et à essayer de trouver des solutions alternatives à la chloration. »

Commentaires

14 fvrier 2019

rosemarie cloutier

Quelle merde....et tout le monde le sait...le peuple n'est rien pour les élites et vous ne pouvez rien faire sauf convaincre les gens de se taire. Alors bientôt votre palier sera oublié car il ne sert à rien ni à personne.

11 mars 2019

Simon Pruneau

Vous avez raison Madame Cloutier

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média