Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 février 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Projet pilote pour le déneigement des trottoirs au centre-ville de Sainte-Anne-des-Monts

Déneigement SADM

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le déneigement des trottoirs a déjà été effectué entre la 11e rue et l'école Gabriel-Le Courtois.

De concert avec la direction locale du ministère des Transports, la ville de Sainte-Anne-des-Monts va de l'avant avec un projet pilote de déneigement des trottoirs sur la route 132 entre la route du Parc et la 11e rue Ouest.

Ce projet est déjà dans les cartons de la ville depuis un certain temps mais ce dernier était freiné par le manque d'équipement pour procéder au déneigement efficace des trottoirs au centre-ville. Actuellement, une chenillette de fortune est disponible mais celle-ci a ses limites et ne peut pas être utilisée de façon régulière pour le déneigement des trottoirs tout au long de l'hiver.

Selon le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, des démarches ont déjà été entreprises pour se procurer une chenillette qui pourra éventuellement être attitrée au déneigement des trottoirs sur la route 132. « Nous avons été en voir quelques-unes pour avoir une idée de nos besoins. Idéalement, nous voulons que l'équipement dont nous ferons l'acquisition nous serve aussi en période estivale, notamment pour la tonte de gazon. Le coût pour une telle machine se situe entre 150 000 $ et 200 000 $. »

Il est donc dans les plans de la Ville de procéder à l'achat d'une telle chenillette. « C'est le prochain équipement dont nous voulons faire l'acquisition », confirme le maire Deschênes, fort conscient des problématiques et des dangers liés aux gens qui circulent en pleine route 132.

Historiquement, Sainte-Anne-des-Monts n'a jamais déneigé les trottoirs pendant la saison hivernale. Ce projet pilote consiste donc en une première pour la municipalité reine de la Haute-Gaspésie. « L'an passé, nous avions loué une chenillette mais il a été impossible d'en obtenir une cette année. C'est pourquoi nous mettons ce projet pilote en œuvre qui consiste à intervenir après chaque bordée. Concrètement, le ministère des Transports fournit le souffleur et le signaleur au besoin et la Ville fournit le camion pour le transport de la neige. C'est un effort conjoint pour assurer la sécurité des piétons au centre-ville », explique Simon Deschênes.

Déjà un premier test concluant a été réalisé entre la 11e rue et l'école Gabriel-Le Courtois. Bien que le déneigement ne soit pas immaculé, il s'agit tout de même d'une nette amélioration qui permet au moins aux piétons de circuler ailleurs que sur la route 132.

Pour ce qui est de la suite des choses, la Ville devra analyser l'ensemble de ses besoins pour bien cibler le type de chenillette qui sera achetée. La Ville devra également revoir comment arrimer ces éventuels travaux de déneigement avec le ministère des Transports. Une évaluation du déneigement de certaines rues secondaires pourrait aussi être faite, question d'inclure le déneigement des trottoirs sur la route 132 parmi les travaux à effectuer en priorité.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média