Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

29 janvier 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Mont-Louis consulte sa population sur les projets à venir

ÉCONOMIE

Consultation Mont-Louis

©Photo Capture d'écran - Télé-Soleil

La municipalité de Mont-Louis a tenu deux séances de consultation auprès de sa population afin de recueillir les meilleures idées de développement.

Le conseil municipal de Saint-Maxime-du-Mont-Louis a tenu deux consultations publiques au cours desquelles la population était appelée à s'exprimer sur les futurs projets à voir le jour dans la communauté.

Concrètement, il s'agit de l'élaboration d'un plan directeur de développement touristique. Celui-ci permettra à la municipalité de Saint-Maxime-du-Mont-Louis de tracer les grandes orientations pour les dix années à venir. « Nous sommes un jeune conseil dynamique où siègent six nouveaux membres sur sept. Nous avons plusieurs idées pour notre développement touristique mais le plan directeur nous aidera à se fixer des objectifs précis, et ce, de façon structurée. »

La population a répondu à l'appel en se rendant soit à Mont-Louis ou Gros-Morne pour l'une ou l'autre des consultations qui se tenaient en compagnie de la chargée de projet, Lisa-Marie Gagnon de l'entreprise Pesca. Lors de cet exercice, plusieurs idées de développement touristique ont été mises sur la table à commencer par le parachèvement de la tyrolienne qui est, selon le maire Bernatchez, le projet le plus avancé à ce jour.

Si plusieurs idées ont été évoquées, l'amélioration de l'offre touristique dans un esprit de rétention est l'élément clé qui est ressorti des consultations. « On doit avoir des activités à offrir aux gens qui s'arrêtent chez nous, poursuit Guy Bernatchez. C'est dans cet esprit que nous voulions présenter nos idées à la population mais également entendre leurs propositions. »

Les idées ne sont pas ce qu'il manque à Saint-Maxime-du-Mont-Louis. Qu'il s'agisse de l'aménagement du lac de L'Anse-Pleureuse, des sentiers à Gros-Morne, d'un camping sauvage, de glissades sur tubes ou encore de faire revivre le site de pisciculture de l'Anse-Pleureuse. L'idée d'avoir une offre d'hébergement suffisante, autant pour les touristes que pour les travailleurs, est également dans les cartons de la municipalité.

Pour l'année 2019, une somme de 30 000 $ a été réservée à l'élaboration de différents projets. Le plan directeur devrait être complété d'ici juin alors que le rapport final de la firme Pesca sera déposé. Par la suite, l'embauche d'un agent de développement est à prévoir. Ce dernier aura comme mandat de travailler à la réalisation des projets inscrits dans le plan directeur, d'aller chercher les subventions existantes auprès des différents paliers gouvernementaux et d'approcher des promoteurs.

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Mont-Louis aimerait également développer son offre d'activités hivernales.

Le maire, Guy Bernatchez, se fait rassurant que ces idées de grandeur n'auront pas d'impact fiscal sur les contribuables, de là l'importance d'avoir un plan directeur et une ressource.

Nos amis de Télé-Soleil étaient sur place pour assister aux consultations. On peut regarder leur reportage sur le sujet en cliquant ici.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média