Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 janvier 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un problème mécanique force le CTMA Vacancier à rester à quai

TRAVERSE MATANE-BAIE-COMEAU-GODBOUT

CTMA Vacancier traversier Matane

©Photo Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le CTMA Vacancier restera à quai forçant ainsi l'annulation des traversées prévues ce mercredi.

La Société des Traversiers du Québec annonce que les traversées d'avant-midi de ce mercredi  23 janvier sont annulées en raison d'un problème mécaniquesur le navire CTMA Vacancier.

Après les problèmes vécus par le F.-A.-Gauthier, le navire régulier de la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout, voilà au tour de son remplaçant, le CTMA Vacancier de vivre des difficultés techniques le forçant à demeurer à quai.

La Société des traversiers du Québec explique que la navigation dans les glaces serait en cause pour explique le bris mécanique sur le CTMA Vacancier. En raison du travail de l'équipage tout au long de la nuit pour réparer le bris sur le CTMA Vacancier, les traversées de 8 h et 11 h ont été annulées. « Il y avait une trentaine de passagers à bord qui ont dû passer la nuit à bord du navire. Toutefois, ils ont été pris en charge et ont pu dormir jusqu'a ce que le navire puisse revenir au quai », explique le porte-parole de la STQ, Alexandre Lavoie.

La STQ confirme toutefois que le service reprendra dès cet après-midi. La prochaine traversée est d'ailleurs prévue pour 14 h.

Rappelons que le CTMA Vacancier vient en relève au F.-A.-Gauthier qui est présentement en cale sèche au chantier naval Davie, notamment pour enquêter sur des problèmes de propulseurs. Quant au navire Apollo, acquis par la STQ, il prendra la relève au début février.

En 2009, le CTMA Vacancier était resté prisonnier dans les glaces à la hauteur de Matane lors d'une voyage autour de la Gaspésie. Il avait été libéré de sa fâcheuse position par un brise-glace sans que le navire soit endommagé.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média