Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

18 janvier 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Des élèves de l’école Le Marinier de Les Méchins rivalisent de créativité pour rénover leur cour

Éducation

École Le Marinier Les Méchins panneaux cour d'école

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Près d’une quinzaine de panneaux seront installés dans la cour de l’école Le Marinier de Les Méchins pour délimiter un terrain multisports. Les élèves ont participé à la décoration, recto verso, de huit d’entre eux, transformés en jeux de lancer.

Dans le cadre de leur projet « Sans limites », des élèves de l’école Le Marinier de Les Méchins ont retroussé leurs manches pour s’impliquer dans la seconde phase de l’amélioration de leur cour de récréation : près d’une quinzaine de panneaux y seront installés au printemps pour délimiter un terrain multisports. Huit d’entre eux ont été peints par les élèves pour servir de divers jeux de lancer.

Le projet « Sans limites » tire son nom d’une règle de l’établissement que les élèves, ravis, pourront enfin transgresser l’année prochaine, de manière sécuritaire, le lancer de boules de neiges durant la saison hivernale. En prévision de l’installation, au printemps, après des travaux d’asphaltage, d’une vingtaine de panneaux dans la cour de récréation, pour délimiter un terrain multisports, les élèves en ont transformé huit d’entre eux, recto verso, en cibles de jeux de lancer, pour balles en mousse durant la saison chaude et boules de neige en hiver.

La quinzaine d’élèves de la classe de Mélanie Dugas a participé au projet en choisissant de représenter des personnages aussi variés qu’une pieuvre, une tortue géante, un loup, des moutons, des crocodiles, une vache, un serpent ou encore des personnages de Disney comme Dingo et de jeux vidéo comme Mario et Luigi. Chacune des peintures a été transformée en cible de jeux de lancer, avec certains éléments du décor agrémentés de points. Ce travail de longue haleine, dans lequel les élèves de 3e et 4e année, aidés de diverses personnes, ont pris plaisir à s’impliquer depuis la rentrée 2018, s’est achevé la semaine dernière. Son élaboration a permis aux enfants de mettre la main à la pâte pour embellir avec fierté leur école afin de pouvoir profiter de nouveaux jeux variés dès la fin de l’année.

Les panneaux, d’une envergure de 8 pieds par 4, délimiteront un terrain de jeu multisports dont l’asphaltage et l’aménagement mettront fin à la seconde phase de la revitalisation de la cour de l’école Le Marinier, après l’installation d’un module au début de l’année scolaire 2017-2018. Les enfants sont présentement rendus à l’étape de l’invention des règles de différents jeux adaptés aux panneaux qu’ils ont eu l’occasion de décorer. Le projet, selon l’enseignante Mélanie Dugas, a bénéficié d’une subvention gouvernementale de 24 000 $ et d’un engagement important de la population méchinoise, qui a répondu présente lors d’une collecte de fonds ayant permis d’amasser 45 000 $, notamment grâce au soutien d’entreprises comme Verreault Navigation, de fondations comme Maurice Tanguay, mais aussi grâce à l’effort des élèves, qui ont pris part à différentes activités-bénéfice comme la vente de sucettes et le ramassage de canettes. L’ensemble de cette somme a permis de couvrir les deux phases d’aménagement de la cour de récréation, pour l’inauguration de laquelle des olympiades devraient avoir lieu à la fin de l’année, de quoi faire résonner les lieux des rires et des cris de joie qu’une telle implication aura mérités.

Module cour récréation école Le Marinier Les Méchins

©Gracieuseté École Le Marinier

L'installation d'un module dans la cour de récréation a été la première phase de l'amélioration du site.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média