Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

15 janvier 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des élèves de l'école Zénon-Soucy découvrent différentes carrières

JOURNÉES CARRIÈRES

Stéphane Quintin

©Photo Gracieuseté - Marie-Claude Gagné

Le journaliste, Stéphane Quintin, a partagé son parcours professionnel dans les médias à une vingtaine d'élèves captivés et assoiffés de connaissances.

Plusieurs élèves de 5e et 6e année ont eu la chance de découvrir pas moins de 17 métiers dans le cadre des journées carrières initiées par la classe de l'enseignante Marie-Claude Gagné de Matane.

Il s'agit de la deuxième fois que l'enseignante propose ce genre d'activité à ses élèves dans une optique d'orientation scolaire et professionnelle. Ce qui distingue ce projet des autres réside dans le fait que ce sont les élèves eux-mêmes qui doivent proposer des métiers et faire les démarches qui s'en suivent. « On veut bâtir sur l'estime de soi et la responsabilisation. Donc, en plus de choisir les métiers, les élèves ont fait les appels aux principaux concernés puis ont rédigé des questions à poser aux invités lors de leur passage en classe », explique-t-elle.

Marie-Claude Gagné était d'ailleurs particulièrement réjouie que personne n'ait refusé l'invitation. Du député Pascal Bérubé et sa conjointe Annie-Soleil Proteau qui agissaient à titre d'invités d'honneur à l'avocat, le pilote automobile, l'éleveur de chiens et l'artiste de cirque, tout le monde a accepté de se prêter au jeu.

Un journaliste à l'école

C'était d'ailleurs le cas du journaliste, Stéphane Quintin de L'Avantage gaspésien, qui était très enthousiaste à l'idée de présenter son métier. « Je trouve formidable cette idée de créer des passerelles dès le primaire avec le monde du travail, pour permettre aux enfants de découvrir une panoplie intéressante de métiers. J’étais très heureux de venir leur parler du journalisme, de leur expliquer les enjeux de la profession mais aussi de leur raconter quelques anecdotes », a-t-il confié.

Lors du passage de Stéphane dans la classe de Marie-Claude Gagné où d'autres élèves de 5e et 6e années étaient invités, celui-ci était invité à faire une brève présentation de son métier pour ensuite répondre aux questions de l'élève qui l'avait sélectionné comme orateur. Ces derniers étaient d'ailleurs évalués sur la façon dont ils avaient participé à l'activité.

Stéphane Quintin

©Photo Gracieuseté - Marie-Claude Gagné

Le journaliste a troqué son siège d'intervieweur pour répondre aux questions des élèves.

Le journaliste matanais a également été agréablement surpris par la variété des questions qui lui ont été posées. « On m'a interrogé sur le premier article écrit dans ma carrière, mes rêves de reportages ou encore les avantages et les inconvénients du métier. Je suis ravi d’avoir pu leur transmettre ma passion et j’espère avoir éventuellement développé quelques vocations chez certains d’entre eux. »

Selon l'enseignante, Marie-Claude Gagné, ce genre d'activité participative où les élèves prennent part au processus d'organisation et de réalisation est un grand avantage pour les aider à être plus à l'aise, à connaître les formules de politesse et, évidemment, s'inspirer pour un éventuel métier. « Il y a même une de nos invitées, une avocate, qui a expliqué aux élèves qu'elle a découvert sa carrière lors d'une activité similaire.

Les journées carrières se déroulent ainsi tout au long du mois de janvier où défilent 17 professionnels. Marie-Claude Gagné entend bien répéter l'activité dès l'an prochain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média