Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

21 Septembre 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Dominique Anglade vient appuyer Alexandre Boulay

Dominique Anglade vient appuyer Alexandre Boulay

©Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le candidat libéral, Alexandre Boulay en compagnie de la vice-première ministre, Dominique Anglade et des travailleurs de l’usine Inox Signature à Sainte-Anne-des-Monts.

Alors que la campagne électorale tire à sa fin, la vice-première ministre du Québec, Dominique Anglade, a effectué un voyage-éclair afin d’appuyer le candidat libéral dans le comté de Gaspé, Alexandre Boulay.

Cette fois-ci, le plan de match était de séduire l’électorat de la Haute-Gaspésie. « Je suis venue plusieurs fois en Gaspésie déjà, mais la dernière fois que j’ai parlé à Alexandre, il m’a dit que mon prochain voyage était pour visiter la Haute-Gaspésie. Il tenait absolument à ce que je puisse voir les entreprises d’ici. »

Ainsi, la vice-première ministre et le candidat sont débarqués à Cap-Chat pour y visiter l’usine de transformation de bois, Groupe Lebel. Dominique Anglade a été en mesure de constater que les mêmes problématiques existent partout en ce qui a trait à la pénurie de main-d’œuvre. La question de l’instabilité du domaine de la foresterie a aussi été à l’ordre du jour. « Il y a eu des crises importantes au cours des dernières années. C’est pourquoi nous avons investi dans l’innovation et la sensibilisation aux carrières dans la foresterie. On a mis en place des programmes dans le domaine du bois. Ce qu’il faut savoir c’est que le sommes sont disponibles alors il faut saisir l’occasion. On voit qu’il y a beaucoup de projets sur la table et si nous sommes réélus, nous allons vraiment être un gouvernement des régions », explique-t-elle.

La visite de Dominique Anglade et Alexandre Boulay en Haute-Gaspésie s’est poursuivie chez Inox Signature, une entreprise qui se spécialise dans la conception et la fabrication d'équipements industriels en acier inoxydable, en aluminium et en acier, notamment pour les industries laitières, agro-alimentaires et pharmaceutiques. Les propriétaires ont fait le choix de quitter la ville pour venir s’installer à Sainte-Anne-des-Monts avec leur entreprise, ce qui séduit grandement la vice-première ministre. « On veut plus de gens qui s’installent en Gaspésie. Mais ce n’est pas tout de revenir, il faut aussi offrir des sommes et des programmes pour soutenir ces entrepreneurs qui font leur nid ici », ajoute-t-elle.

Candidat d’exception

Dominique Anglade n’a pas manqué de souligner le fait qu’Alexandre Boulay représente un candidat de choix pour le Parti libéral. D’ailleurs, les visites de Philippe Couillard, Pierre Moreau, Alexandre Taillefer et aujourd’hui, Dominique Anglade, confirment les espoirs que le parti met dans son jeune loup. « On a la chance d’avoir une candidature d’exception avec Alexandre; notamment par le travail qu’il a fait mais également de la façon qu’il défend les dossiers de sa région. C’est un porte-voix extraordinaire pour la Gaspésie.

Alexandre Boulay renchérit en parlant de la vision libérale pour des régions comme la Gaspésie. « Je me sens très supporté par le parti avec les nombreuses visites mais aussi par l’engagement du parti à l’effet que des mesures seront mises de l’avant pour aider les régions et les MRC les plus dévitalisées. On veut permettre aux entrepreneurs de créer des emplois et de la vitalité économique. Je vois aussi une opportunité incroyable de développement récréotouristique avec les Chic-Chocs. Je vais être une voix très forte à l’Assemblée nationale. Les gens peuvent me faire confiance », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média