Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

13 Septembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La population cap-chatienne s'exprime sur l'avenir de son aréna

Consultation aréna Cap-Chat

©Photo Dominique Fortier

Les citoyens étaient nombreux à prendre la parole pour suggérer de nouvelles vocations à l'aréna de Cap-Chat.

Les citoyens de Cap-Chat ont été invités à se prononcer sur l'avenir du centre sportif Claude-Jourdain qui est actuellement sous la loupe du conseil municipal en raison des coûts élevés d'exploitation et des travaux majeurs qui sont à prévoir.

Cette réflexion collective a été initiée par la nouvelle administration de Marie Gratton qui estime être à la croisée des chemins quant à l'avenir de son aréna puisque celle-ci est déficitaire de 713 000 $ depuis 2008 et son taux d'utilisation est peu élevé. D'ailleurs le gaz utilisé actuellement pour la réfrigération ne sera plus disponible en 2020, ce qui entraînera inévitablement un changement complet du système.

Ainsi, deux séances de consultation publique se sont tenues le 12 septembre dernier, soit l'une en après-midi et une autre le soir afin d'entendre les citoyens. Le rôle d'animateur de la soirée a été confié à Robert Delisle, un nouvel arrivant depuis quelques années qui n'a aucun parti pris en faveur ou contre l'aréna. Il était flanqué des conseillers Reynald Roy et Simon Landry.

Consultation aréna Cap-Chat

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Robert Delisle entouré des conseillers Simon Landry et Reynald Roy.

Les propositions étaient nombreuses et variées mais tous s'entendent à l'effet que l'aréna doit être conservée. Certains ont parlé de maximiser l'utilisation de la glace en y organisant des tournois de hockey pour les anciens ou en y aménageant une glace de curling. Toutefois, c'est l'idée d'un espace multifonctionnel qui est revenu le plus souvent. Terrain de soccer synthétique, piste de karting, centre de tir à l'arc, mur d'escalade pour enfants et même un endroit pour y pratiquer le paintball a été proposé.

Pour ce qui est du deuxième étage, on a suggéré de réaménager l'endroit pour y accueillir différents cours de danse ou de yoga qui pourrait également servir de chic salle de réception.

D'autres suggestions ont été apportées dont l'une où l'on propose de détruire l'aréna pour en faire un espace vert  où l'on pourrait regarder les paysages en mangeant santé et en pratiquant des sports nautiques.

Plus drastique, un citoyen a proposé de transformer l'aréna en entreprise. « Il n'y a pas assez d'enfants et le sport, on peut le faire ailleurs. Ce dont on a besoin, c'est du travail. Ce n'est pas en organisant des soirées techno qu'on attire une population vieillissante », a-t-il lancé.

Les jeunes s'impliquent

Les 91 jeunes de l'école L'Escabelle de Cap-Chat ont aussi été appelés à se prononcer sur l'avenir de l'aréna. 80 d'entre eux ont répondu que l'endroit devait être transformé pour y accueillir des activités qui ne sont pas offertes à Sainte-Anne-des-Monts alors que seulement 11 ont opté pour garder le centre sportif dans sa forme actuelle.

Des idées ont aussi été apportées pour pallier à la perte éventuelle d'une surface glacée. On a notamment proposé de faire une patinoire extérieure à l'arrière de l'école L'Escabelle.

Au total, près de 150 personnes ont assisté aux différentes séances de consultation. Les résultats seront compilés et présentés au public dans une réunion ultérieure. Quant à l'avenir de l'aréna à court terme, le conseil municipal a affirmé que la glace serait ouverte cet hiver, tant et aussi longtemps que l'équipement de réfrigération sera fonctionnel.

Consultation aréna Cap-Chat

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Jocelyn Sergerie était catégorique: pas question de fermer l'aréna.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média