Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 Septembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Mont-Louis souhaite se doter d'un bateau de sauvetage

Mont-Louis

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

La municipalité de Saint-Maxime-du-Mont-Louis estime qu'il est grandement temps d'avoir une embarcation de sauvetage professionnelle pour intervenir en mer sur courte distance.

Le maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, Guy Bernatchez, estime que le temps est venu pour la municipalité de se doter d'une embarcation pour réaliser des sauvetages en mer sur courte distance.

Les événements de l'été dernier alors qu'un parapentiste a été emporté par le vent a sonné l'alarme pour le maire de Mont-Louis. « Nous ne sommes pas équipés pour intervenir efficacement lorsqu'une situation comme celle-là survient. Nous utilisons des bateaux que les citoyens nous prêtent mais ça prend quelque de plus professionnel comme à Sainte-Anne-des-Monts », indique le maire, Guy Bernatchez.

Ce dernier croit que l'ensemble des municipalités de l'Est de la MRC de la Haute-Gaspésie pourraient bénéficier d'une telle embarcation. « Elle pourrait être déplacée en fonction des différents événements qui se tiennent dans nos municipalités », ajoute Guy Bernatchez, qui a officiellement déposé une demande auprès de la MRC afin de cadrer dans le programme gouvernemental de services d'urgence en milieu isolé. Sa demande a été faite conjointement avec les municipalités de Rivière-à-Claude et Mont-Saint-Pierre.

Guy Bernatchez explique que le projet peut être réalisé rapidement et facilement puisque des enveloppes budgétaires existent déjà et que des formations peuvent être offertes aux pompiers à Matane. Idéalement, le maire aimerait mettre la main sur une motomarine de sauvetage mais toute autre embarcation équivalente serait aussi envisagée. « Avec la montée en popularité des sports nautiques qui se pratiquent près de la plage comme le "paddleboard", le kayak, le "kitesurf" et autres, l'important est d'avoir une embarcation qui sera disponible dès la prochaine saison estivale », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média