Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

11 Septembre 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Pascal Bérubé s’engage pour le réseau routier et déplore le manque d’investissements dans le domaine

Pascal Bérubé

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Pascal Bérubé compte faire de la défense du réseau routier l’un de ses principaux objectifs en cas de réélection.

Parmi les principaux dossiers auxquels Pascal Bérubé compte s’attaquer en cas de réélection, la poursuite de la défense du réseau routier dans la région, où il déplore le manque d’investissements par les libéraux depuis quatre ans, est présentée comme l’une de ses priorités.

Déplorant des « sous-investissements » dans l’ensemble de la région du Bas-Saint-Laurent au cours des dernières années, le candidat péquiste a rappelé que depuis les investissements routiers de 379 M$ annoncés en 2013 sur le territoire pour la période 2013-2015, à l’époque où il était ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, les sommes n’ont cessé de baisser sous les libéraux, pour tomber jusqu’à 168 M$ lors de la programmation 2015-2017. « C’est frustrant qu’il n’y ait pas plus de travaux et que ça n’aille pas aussi vite qu’on le souhaiterait. C’est un enjeu de sécurité et aussi de plaisir à rouler sur ces routes. C’est une source de préoccupation pour les automobilistes de chez nous, pour les gens de passage et les touristes », a rappelé l’ancien ministre délégué au Tourisme entre septembre 2012 et avril 2014.

Cette année encore, un conseiller municipal de Matane, Steve Girard, avait voulu pointer du doigt, au printemps dernier, la dégradation de certains tronçons de la route 132, qui n’a bénéficié que d’un colmatage temporaire avant la haute saison, notamment dans le secteur de Matane-sur-Mer. Avec la 195, la 298, la 234, la 197 et une partie de l’autoroute 20, la route 132 fait partie des artères relevant, dans la circonscription de Matane-Matapédia, du ministère des Transports du Québec. Pour sa part, le député sortant s’était engagé pour la 195 à travers la coalition créée entre les maires des différentes municipalités qui la longent. Sa priorité sera de défendre, en cas d’élection, la réfection de cette dernière entre la sortie de Matane et Saint-Vianney ainsi que le dossier de l’autoroute 20, dont il demande la sécurisation de la portion entre Rimouski et Mont-Joli.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média