Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 Septembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Embauche d'une anesthésiologiste à l'hôpital des Monts

©Photo L'Avantage gaspésien- Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

L'hôpital des Monts pourra compter sur une nouvelle anesthésiologiste prochainement.

Rares sont bonnes nouvelles en matière d'embauche de main-d'œuvre ces temps-ci mais l'hôpital des Monts a tout de même réussi à dénicher une anesthésiologiste permanente ainsi qu'un chirurgien dépanneur.

Depuis près d'un an que l'hôpital des Monts est aux prises avec des ruptures de services ponctuelles en raison du manque de professionnels de la santé autant en anesthésiologie qu'en chirurgie. Le problème est partiellement réglé puisque le CISSS-Gaspésie a procédé à l'embauche d'une anesthésiologiste qui vient s'ajouter au Dr Viktor Kravchenko, en poste à Sainte-Anne-des-Monts depuis 2010. Aux dernières nouvelles, l'anesthésiologiste aurait déjà fait l'acquisition d'une résidence dans le secteur et pourrait commencer au cours des prochains mois. Des ruptures de services pourraient toutefois avoir lieu d'ici là.

La porte-parole du CISSS-Gaspésie, Geneviève Cloutier apporte toutefois quelques précisions quant à ces possibles ruptures de services. « Depuis le printemps, l’entente de parrainage a permis de réduire significativement les ruptures en anesthésiologie. Certaines ruptures s’annoncent d’ici la fin de l’année, par contre, nous avons bon espoir de les éviter et, ainsi, d’assurer la continuité des services. Pour nous, un risque de rupture ou une rupture anticipée n'égale pas une rupture confirmée. Au contraire, cela nous indique où nous devons travailler pour éviter de telles ruptures. »

Par ailleurs, le CISSS-Gaspésie a aussi annoncé la venue imminente d'un chirurgien qui agirait à titre de dépanneur pour l'hôpital annemontois. Des discussions seraient aussi en cours afin d'embaucher le spécialiste sur une base permanente. La situation demeure toutefois fragile et trois ruptures de services pourraient survenir d'ici la fin de l'année.

Rappelons que la dernière année a été plutôt tumultueuse en matière de ruptures de services autant en anesthésiologie qu'en chirurgie à Sainte-Anne-des-Monts, mais également un peu partout dans les régions dites éloignées. Ces nombreuses découvertures médicales avaient même donné lieu à une entente entre le ministère de la Santé et l'Association des anesthésiologistes du Québec en mai dernier.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média