Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 Août 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Alexandre Boulay lance sa campagne électorale en Haute-Gaspésie

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Alexandre Boulay s'est entretenu avec des électeurs de la Haute-Gaspésie lors de son passage à Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

Le candidat du Parti libéral dans le comté de Gaspé a lancé officiellement sa campagne en Haute-Gaspésie. On a piqué un brin de jasette avec lui lors d'une visite à Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

D'entrée de jeu, Alexandre Boulay estime que le gouvernement doit redoubler d'efforts pour contrer la lutte démographique. « On voit des villages où le manque de main-d'œuvre affecte le développement économique. Au cours de 22 dernières années, on a perdu 15 000 personnes en Gaspésie. Il faut travailler davantage sur l'attraction de la main-d'œuvre. Il faut renverser la vapeur sinon ça risque d'affecter toutes les sphères de notre vie. Je pense d'ailleurs à des ressources supplémentaires pour faire du recrutement à l'extérieur de la région », explique le candidat.

Selon l'aspirant député, les commerces sont menacés par cette pénurie mais, à moyen et long terme, les services publics pourraient aussi être affectés. « Il faut se tourner vers l'immigration hors-Québec et trouver des façons de ramener les Gaspésiens chez eux après leurs études. »

Une autre proposition lancée par Alexandre Boulay est d'avoir un pôle universitaire en Gaspésie. « On voit déjà une augmentation de la clientèle du Cégep de la Gaspésie. On augmente en même temps le bassin de jeunes potentiels pour  le baccalauréat », poursuit-il.

L'économie de la Haute-Gaspésie

Alexandre Boulay remarque que l'économie de la Haute-Gaspésie est particulière puisqu'elle est la MRC possédant le plus de microentreprises contrairement aux autres MRC. « On voit plein de jeunes entrepreneurs dynamiques qui veulent développer le récréotourisme. Il faut les soutenir davantage puisque le potentiel est énorme avec les Chic-Chocs dans l'arrière-pays. Je pense que la phrase qui résume le mieux ma pensée est celle-ci: il faut connecter la Gaspésie sur le monde. »

Alexandre Boulay

©Photo Gracieuseté

Le visage d'Alexandre Boulay est déjà bien visible partout aux abords de la route 132.

C'est ainsi que son choix s'est arrêté sur les Libéraux de Philippe Couillard. « Selon moi, le Parti libéral a besoin d'un candidat comme moi qui a une façon de penser très régionale. Si vous ne vous sentez pas à l'aise pour voter pour le parti, votez pour la personne. Je suis un Gaspésien qui a grandi ici et qui  travaillé très fort pour aider la région. Je travaille avec mon cœur. Avant d'être membre d'un parti politique, je suis d'abord un Gaspésien qui va continuer de se battre pour la Gaspésie. »

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média