Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

31 juillet 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Une dizaine de jeunes partent en guerre contre les déchets dans les cours d’eau à Matane

©Photo gracieuseté CIEC de la Matanie

Dans la journée du mercredi 1er août, la dizaine de jeunes prenant part à la CIEC de la Matanie participera, sur le littoral de Matane, à la Mission 10 tonnes, lancée au Québec au printemps dernier dans le but de récolter le plus de déchets possible dans les cours d’eau. Ils invitent la population à les imiter.

Officiellement lancée le 3 juillet dernier, la Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif de la Matanie (CIEC) regroupe neuf jeunes réunis durant l’été au sein d’une coopérative de travail offrant différents services à faible coût à la population de la MRC. Le projet est destiné à familiariser ces adolescents avec le monde de l’entreprise et la vie en coopérative. Jusqu’à présent, l’un des deux coordonnateurs de la CIEC, Léo Durette, a expliqué qu’ils avaient été amenés à effectuer un total de 23 contrats, pour la Ville et des particuliers, dans des domaines aussi variés que la tonte de la pelouse, le désherbage et des travaux de peinture. C’est la Ville de Matane qui leur a proposé de prendre part à une activité inédite il y a quelques semaines : participer début août à la Mission 10 tonnes, née au Québec en avril pour lutter contre la pollution des cours d’eau et ses conséquences sur la dégradation de l’écosystème marin dans les océans de la planète.

D’ici à 2050, certaines études scientifiques prévoient davantage de déchets plastique dans les océans que de poissons. -Jimmy Vigneux, à l'origine de la Mission 10 tonnes

Ramasser les déchets des cours d’eau   

« D’ici à 2050, certaines études scientifiques prévoient davantage de déchets plastique dans les océans que de poissons ». C’est ce constat catastrophique souligné par Jimmy Vigneux, à l’origine du projet de la Mission 10 tonnes, qui l’a poussé à développer, au Québec, une vaste campagne de sensibilisation à la pollution des océans. Son amie biologiste Lyne Morissette, détentrice d’un doctorat et spécialisée dans la conservation des écosystèmes marins, s’est impliquée avec lui dans le développement de la Mission 10 tonnes, qui consistait à retirer des cours d’eau de la planète le plus possible de déchets. Chaque groupe participant à l’entreprise citoyenne était invité à poster une photo de sa récolte sur la page Facebook du projet et de peser le résultat de son ramassage d’ordures pour sensibiliser la population aux effets néfastes de la surconsommation sur la santé des océans.

La population invitée à participer au projet mercredi

Le mercredi 1er août, les jeunes de la CIEC, divisés en deux équipes, iront ainsi ramasser les déchets dans les secteurs de Petit-Matane et de Matane-sur-Mer, entre 8 h et 14 h. Ils invitent la population à les imiter en les accompagnant directement sur place pour leur donner un coup de main et les encourager ou en se chargeant du ramassage des ordures dans d’autres secteurs, la présence du plastique dans les océans étant surtout engendrée par le cycle normal de l’eau, qui charrie les déchets jusqu’au Saint-Laurent directement depuis les centres urbains en passant par différents cours d’eau. Si la Mission 10 tonnes est déjà parvenue à ses fins depuis le mois de mai, avec pas moins de 11 tonnes cumulées de déchets ramassés dans les cours d’eau, un nouvel objectif sera lancé à la rentrée. L’ensemble des déchets ramassés demain sera ainsi comptabilisé dans une deuxième phase du projet, avec une ambition revue à la hausse au niveau de la quantité d’ordures à extraire du monde marin, sous la surface duquel la pollution, moins directement visible, n’engendre pas moins des effets dramatiques sur notre écosystème, une cause ayant poussé les jeunes Matanais à l’action.

©Photo gracieuseté Mission 10 tonnes

Pas moins de 1 200 personnes, selon les organisateurs du projet, ont déjà ramassé 11 tonnes de déchets dans les cours d'eau du Québec depuis le mois de mai.

Rappelons que la CIEC de la Matanie est joignable au 581 232-0563 du lundi au vendredi entre 8 h et 16 h. Plus de détails sur leur page Facebook.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média