Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

03 Juillet 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

La Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif de la Matanie a officiellement ouvert pour la saison

©Photo L'Avantage gaspésien - Stéphane Quintin

Anciennement connue sous le nom de coopérative jeunesse de services, la CIEC (Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif) a procédé à son ouverture estivale officielle le mardi 3 juillet dans les locaux de la MRC. Neuf jeunes sont impliqués cette année dans le projet, tous ravis par cette initiation au monde de l’entrepreneuriat collectif, prêts à offrir leurs services à la communauté.

Durant l’été, neuf adolescents intéressés par le monde de l’entrepreneuriat seront regroupés pour former une coopérative de travail et offrir à faibles coûts différents services à la communauté de la Matanie : tonte de la pelouse, gardiennage, travaux manuels divers, cours d’informatique ou encore conciergerie. L’objectif pour ces jeunes est à la fois d’acquérir une expérience de travail en s’impliquant dans leur milieu de vie mais aussi d’en apprendre davantage sur la gestion d’une coopérative et le monde de l’entrepreneuriat. Les services de la CIEC seront offerts jusqu’à la mi-août. « Le projet permettra d’apprendre le sens du travail, de développer son estime de soi et d’être confronté le plus tôt possible à plus d’autonomie pour pouvoir trouver son avenue et s’épanouir en tant que personne », a déclaré l’un des coordonnateurs du projet, Léo Durette. Sa collègue, Aude Blais, qui accompagnera elle aussi les neuf jeunes durant l’été, a rappelé à quel point, depuis dix ans, la CIEC permettait de favoriser l’apprentissage des jeunes dans le domaine de l’entrepreneuriat collectif, de développer leurs habiletés et de leur offrir un premier contact avec le monde du travail. 

On a besoin de jeunes comme eux pour s’assurer d’une relève locale dans le milieu de l’entreprise. -Jean Langelier, directeur innovation et développement au FIDEL de la Matanie

En plus des apprentissages sur le terrain qui seront favorisés par différents contrats de travail, la CIEC apportera aussi une formation à ces neuf jeunes dans le domaine de la vie coopérative. Un conseil d’administration et trois comités, sur les ressources humaines, le marketing et la comptabilité, ont été mis en place pour assurer le bon fonctionnement de l’entreprise durant l’été, permettant aux adolescents impliqués de développer leur apprentissage du travail en équipe. Quant aux salaires, ils seront attribués au sein de la coopérative en fonction des services rendus et des heures de travail accumulées. « On a besoin de jeunes comme eux pour s’assurer d’une relève locale dans le milieu de l’entreprise », s’est félicité Jean Langelier, du FIDEL de la Matanie (fonds d’innovation et de développement économique local), l’un des partenaires du projet avec Desjardins, la SADC (Société d’aide au développement de la collectivité), l’ACEF (Association coopérative d’économie familiale), le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité et le Carrefour jeunesse-emploi.

À noter que le projet est rendu possible grâce au Fonds étudiant II, partenaire financier majeur, assurant le salaire et la formation des coordonnateurs des CIEC du Québec. Le fonds, dont la mission est de susciter la création d’emplois d’été chez les jeunes, est issu d’un partenariat entre le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, le fonds de solidarité FTQ et la FTQ (Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec).  La CIEC de la Matanie demeure joignable du lundi au vendredi de 8 h à 16 h au 581 232-0563. Plus de détails sur leur page Facebook ou par courriel à l’adresse aude.leo@hotmail.com.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média