Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

29 Juin 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Un soutien de 1,4 M$ pour l’industrie matanaise

©Photo L’Avantage gaspésien – Stéphane Quintin

À l’occasion d’une conférence de presse organisée vendredi matin au Riôtel, le député fédéral Rémi Massé est venu annoncer à Matane un soutien de 1,4 M$ de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). La somme est destinée à l’entreprise Les Cuisines Gaspésiennes et au développement économique de Matane grâce à l’implantation du gaz naturel au parc industriel.

Soucieux de montrer l’appui du gouvernement fédéral à la transition et à la diversification des collectivités, appelées à miser sur l’innovation pour développer des avantages compétitifs durables en région, le député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, a annoncé vendredi matin une contribution remboursable de 1,2 M$ pour permettre à l’entreprise Les Cuisines Gaspésiennes d’augmenter sa capacité de production, ainsi qu’une contribution non remboursable de 200 000 $ au FIDEL (fonds d’innovation et de développement économique local de la Matanie), destinée à financer une étude de faisabilité concernant l’implantation d’un réseau de gaz naturel au parc industriel de Matane. « Pour nous, en région, il faut avoir les oreilles ouvertes et les yeux branchés pour pouvoir saisir toutes les opportunités de développement », a déclaré M. Massé. Les sommes ont été accordées en vertu du Programme de développement économique du Québec de DEC.   

Pour le moment, nous avons plus de demandes que ce que nous sommes capables de produire. -Enrico Carpinteri, président-directeur général de l’entreprise Les Cuisines Gaspésiennes

De nouveaux emplois prévus aux Cuisines Gaspésiennes

Bénéficiant d’une contribution remboursable de 1,2 M$, le plus gros investissement jamais effectué par l’entreprise selon son président-directeur général Enrico Carpinteri, Les Cuisines Gaspésiennes espèrent doubler leurs ventes et leur chiffre d’affaire grâce à ce plan stratégique qui les amènera à consolider leur position économique dans la région. La somme contribuera notamment à développer l’automatisation et l’informatisation de sa production en acquérant des équipements destinés à la ligne de produits tranchés et emballés sous vide, un robot palettiseur et des stations de mise en boîte. « Pour le moment, nous avons plus de demandes que ce que nous sommes capables de produire », a regretté M. Carpinteri, selon qui près de 25 postes devraient être ainsi créés, poussant le nombre d’employés de l’entreprise, vieille de 40 ans, à 165.

Favoriser l’implantation d’un gazoduc au parc industriel

Concernant les 200 000 $ d’investissements dans le FIDEL de la Matanie, ils constituent une nouvelle étape dans la volonté d’implanter au parc industriel de Matane un accès à un réseau de gaz naturel qui pourrait à la fois favoriser l’attraction de nouvelles entreprises et réduire la production de gaz à effet de serre. Entamées en janvier 2017, les discussions d’implantation d’un gazoduc pour les industries matanaises avaient déjà débouché sur une première étude autour de la faisabilité technique du projet. La deuxième étape actuelle consistera à déposer un dossier auprès de la Régie de l’énergie durant l’automne prochain. En cas d’implantation du gaz naturel au parc industriel de Matane, l’emprunte écologique serait ainsi amoindrie grâce à l’abandon du mazout et les frais de consommation énergétique pourraient être réduits d’environ 40 % selon le FIDEL, qui présente ce projet pilote comme une innovation importante à l’Est-du-Québec, susceptible de favoriser l’implantation de nouvelles industries à Matane.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média