Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 Juin 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Matane emprunte résolument le virage numérique avec la création d’un studio spécialisé à 1 M$

Matane emprunte résolument le virage numérique avec la création d’un studio spécialisé à 1 M$

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

Le Fonds d’innovation et de développement économique local de la Matanie (FIDEL) a annoncé jeudi matin, au Centre de développement et de recherche en imagerie numérique (CDRIN), des investissements d’environ 1 M$ destinés à l’implantation d’un studio spécialisé qui devrait embaucher une quarantaine de personnes en trois ans.

À la suite d’une étude sur la diversification économique commandée par la Ville de Matane, le numérique, comme l’a confirmé Jérôme Landry, est apparu comme l’une des priorités dans le développement de la région, qui dispose déjà de plusieurs atouts comprenant le positionnement du Cégep dans le domaine et l’implantation du CDRIN. « J’ai toujours affirmé qu’on avait tout ce qu’il nous fallait chez nous pour nous développer et saisir cette opportunité extraordinaire du numérique pour faire de la région un moteur du développement économique, culturel et artistique », a lancé le député fédéral Rémi Massé, ancien directeur général du Cégep de Matane.

Le studio sera en opération dès septembre 2018 et répondra aux demandes de sous-traitance de studios québécois dans le domaine des effets spéciaux. -Jean Langelier, directeur du FIDEL de la Matanie

La création du studio « Squid Squad », spécialisé dans le domaine des effets spéciaux, notamment les techniques de peinture numérique, rotoscopie et d’ancrage cinématographique, est présentée comme une réponse à ce positionnement. Selon le FIDEL de la Matanie, il s’agirait du premier studio spécialisé de ce type implanté en Amérique du Nord, et devrait créer une quarantaine d’emplois dans la région d'ici à trois ans, dont une quinzaine dès la rentrée prochaine. « Le studio sera en opération dès septembre 2018 et répondra aux demandes de sous-traitance de studios québécois dans le domaine des effets spéciaux qui sont les principaux clients ciblés », a précisé Jean Langelier, directeur du FIDEL, dont 17 dragons font partie des investisseurs.

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

Squid Squad se spécialisera notamment dans les techniques de peinture numérique, rotoscopie et d’ancrage cinématographique utilisées dans le domaine des effets spéciaux.

Une entreprise matanaise dans un secteur porteur

Répondant à l’effervescence rencontrée dans le domaine du numérique, l’implantation de cette nouvelle entreprise devrait ainsi permettre, selon le FIDEL de la Matanie, de capitaliser sur des forces déjà en place dans la région. « Le numérique est une industrie qui a un taux de croissance de 26 % par année et qui est confrontée à de la pénurie de main-d’œuvre » a voulu rappeler M. Langelier en expliquant que le nouveau studio serait logé à la ALT Numérique du CDRIN, l’incubateur d’entreprises lancé en 2016. Des stages et du recrutement pourraient être mis en place en collaboration avec le Cégep pour tenter de favoriser la rétention des travailleurs spécialisés.

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

Le député fédéral Rémi Massé, ancien directeur du Cégep de Matane, a souligné l'importance de se baser sur le numérique pour développer la région.

Impliqué dans le développement économique de la région, le FIDEL, fondé au printemps 2015 et regroupant 132 entreprises locales mobilisées dans la création d’emplois en Matanie, cherche ainsi à profiter des infrastructures et d’une expertise locales pour positionner la nouvelle entreprise comme un « joueur crédible dans la grappe numérique québécoise pour combler des besoins à l’échelle nationale », a rappelé le président du FIDEL François Rioux. Spécialisée dans la recherche de nouveaux talents dans le domaine du numérique, la firme RHUM-Ressources & Humains a affirmé pour sa part que plusieurs studios peinaient présentement à combler les demandes de leurs clients et avaient recours à de la sous-traitance dans des pays asiatiques, une stratégie qui présenterait des problématiques de décalage horaire, de difficultés linguistiques et de qualité des services reçus. En proposant une expertise québécoise à Matane dans le domaine, le studio Squid Squad entend ainsi se démarquer à l’échelle nationale et attirer des travailleurs en misant sur la qualité et le coût de la vie en région.

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

L'annonce de la création du studio Squid Squad à Matane s'est effectuée jeudi matin au CDRIN en présence de nombreux officiels.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média