Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 mai 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Une soixantaine de personnes au lancement du 105e numéro de la revue « Au pays de Matane »

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

Près de 60 personnes se sont réunies dans les locaux de la Société d’histoire et de généalogie de Matane (SHGM) le mardi 29 mai, à l’église Bon-Pasteur, à l’occasion du lancement officiel du 105e numéro de la revue historique « Au pays de Matane », publiée sans interruption deux fois par an depuis 1965.

Pour les passionnés d’histoire locale, ce lancement du dernier numéro de la revue « Au pays de Matane » par la Société d’histoire était l’événement incontournable pour découvrir de nouvelles facettes de la Matanie et se plonger au cœur d’événements méconnus auxquels des témoins du passé ont pu redonner vie dans les 44 pages de ce nouveau numéro tiré à 800 exemplaires. « C’est la plus ancienne revue historique publiée au Bas-Saint-Laurent », a tenu à rappeler la directrice de la publication, France Bernier, en rendant hommage à son fondateur Robert Fournier.

Né à Baie-des-Sables en 1918, diplômé d’optométrie, M. Fournier, parmi ses multiples activités sociales et humanitaires, a notamment dirigé la SHGM de 1963 à 1995 et fondé la revue « Au pays de Matane » en 1965. Il en a assumé la direction pendant trente ans, jusqu’à son départ pour la région de Québec, où il est décédé en 2011. « Pour lui, la conservation de la mémoire des gens d’ici était très importante. Il voulait la faire partager au plus grand nombre possible et surtout démontrer que la petite histoire pouvait aussi s’écrire avec une majuscule », a précisé Mme Bernier. Avec une nouvelle variété d’articles inédits, c’est ce que la Société d’histoire est parvenue à accomplir dans ce nouveau numéro.

Je pense que c’est un enrichissement pour toute la collectivité. Sans ce travail, nous perdrions des pans entiers de notre histoire. -France Bernier, directrice de la revue « Au pays de Matane »

Un éventail d’articles sur des sujets divers

Les principaux articles de ce 105e numéro ont été signés par Louis Blanchette, Hélène Bernier, Georgy Bouffard, Claude Otis et Gervais Pineau. Ils traitent de sujets aussi originaux qu’un herbier de 120 ans produit par Amaryllis Pâquet au couvent du Bon-Pasteur, le 150e anniversaire du diocèse de Rimouski, créé en 1867, la suite d’une saga sur le traversier-rail entre Matane et la Côte-Nord, l’histoire d’un ébéniste de Baie-des-Sables reconverti en fabricant de cercueils et de l’incendie ayant manqué de ravager le village en 1972 ou encore le portrait révélateur des habitudes de consommation des Matanais dans les années 1920, à travers les comptes tenus par un épicier local.

Huit chroniques achèvent de compléter le portrait de cette nouvelle parution, que la SHGM a voulu promouvoir en la distribuant depuis peu dans des cabinets médicaux de la Matanie. « Je pense que c’est un enrichissement pour toute la collectivité. Sans ce travail, nous perdrions des pans entiers de notre histoire », a souligné France Bernier, en insistant sur l’importance, pour les particuliers, de ne pas hésiter à faire appel à la SHGM pour partager leurs trésors parfois insoupçonnés.

Pour obtenir davantage d’informations sur la revue et les différents points de vente auxquels on peut se la procurer au coût de 8 $, il est possible d’appeler au 418 562-9766.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média