Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

21 mars 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

L’ancien directeur de la Co.Mode verte visé par un mandat d’arrestation

©Photo TC Media - Stéphane Quintin

EN COLLABORATION AVEC DOMINIQUE FORTIER - Selon un document obtenu du tribunal de Matane, un mandat d’arrestation a été émis à l’encontre de Frédéric St-Laurent, ancien directeur de la Coopérative de solidarité La Co.Mode verte, ayant fermé ses portes en janvier dernier.

Selon les documents fournis par la Justice, datant du 23 février dernier, suite à une dénonciation d’un agent de la Sûreté du Québec, M. St-Laurent, âgé de 39 ans, fait face à six chefs d'accusation : fraude, vol, falsification de livres et de documents, faux, usage de faux et entrave à la justice.

Il est ainsi soupçonné, entre le 19 août 2014 et le 6 mai 2016, d’avoir « frustré la Co.Mode verte d’une somme d’argent d’une valeur dépassant 5 000 $ », mais aussi d’avoir « détruit, mutilé et altéré divers documents de la Co.Mode verte avec l’intention de frauder », entre le 3 et le 6 mai 2016.

Le mandat ne détaille pas l’intégralité du montant mis en cause. Le seul chef d’accusation de fraude est passible d’une peine d’emprisonnement maximal de 14 ans. Quant à la fabrication et l’usage de faux documents, ils sont passibles d’une peine maximale de 10 ans d’emprisonnement.

Rappel des faits

Rappelons que la Co.Mode Verte a définitivement fermé ses portes en janvier dernier. Les responsables de l'organisme avaient alors évoqué ne pas avoir réussi à s'entendre avec  leurs créanciers, le principal étant la Caisse d'Économie Solidaire Desjardins, qui réclamait le remboursement d'un prêt de l'ordre de 102 604 $ avant septembre 2017.

En août dernier, les nouveaux administrateurs, André Morin, Ghislain Miousse et  André Marcil avaient fait le point sur la situation de l'organisme.  On avait alors indiqué qu'une plainte avait été logée à la Sûreté du Québec après avoir découvert des livres comptables contenant potentiellement des irrégularités. Ce constat avait été fait alors que le conseil d'administration tentait de faire la lumière sur l'état financier de l'organisme et l'ampleur du déficit.

©Photo TC Media – Joël Charest

Les administrateurs André Morin, André Marcil et Ghislain Miousse lors de la mise au point d'août dernier sur la situation financière à la Co.Mode Verte.

Le dossier avait été pris en main par la division des crimes économiques de la Sûreté du Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média