Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 décembre 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Réfection de l’hôtel de ville de Matane : les employés devraient être relocalisés

Travaux de mise aux normes

Hôtel de ville Matane mairie édifice municipal hiver

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les travaux de réfection de l’hôtel de ville de Matane devraient nécessiter, l’année prochaine, la relocalisation des employés dans d’autres bâtiments municipaux pendant une période évaluée à trois à quatre mois.

À l’occasion de l’adoption d’un projet de règlement d’emprunt par le conseil municipal de Matane, le lundi 3 décembre, au sujet de la réfection de l’hôtel de ville et de la caserne incendie, le maire de Matane, Jérôme Landry, a donné quelques précisions sur le calendrier des travaux de mise aux normes de ces bâtiments construits à la fin des années 1960.

Pour la réfection et la mise à niveau de l’hôtel de ville et de la caserne incendie, Matane, qui a bénéficié d’une subvention équivalente à près des deux tiers de la somme, a adopté, lundi dernier, un projet de règlement décrétant un emprunt et une dépense totalisant 3 291 500 $, soit environ 2,2 M$ pour la réfection de l’hôtel de ville et 1,1 M$ pour les travaux de mise aux normes de la caserne incendie. Le maire de Matane, Jérôme Landry, a évoqué notamment des travaux dans le domaine de la ventilation, de l’isolation, des fenêtres, du chauffage, des issues de secours et a rappelé la problématique de l’amiante, largement utilisé durant ces années-là, les deux bâtiments municipaux ayant célébré leurs 50 ans d’existence. « On est vraiment dû pour une mise à niveau importante de ces deux édifices, pour lesquels les plans et devis sont pratiquement terminés. La réalisation des travaux devrait débuter au printemps 2019 », a mentionné M. Landry. Quant à la mise aux normes du garage municipal, des avant-projets sont présentement à l’étude.

Une relocalisation des employés

 

Afin d’éviter à la Ville de payer des frais de relocalisation pour ses employés durant les travaux, des bâtiments municipaux sont envisagés pour un hébergement temporaire du personnel pendant une période de trois à quatre mois. Plusieurs options sont sur la table, dont celle de la récréathèque du colisée Béton Provincial pour les accueillir. « C’est un chambardement assez important, qui devrait avoir lieu pendant la période estivale pour avoir le moins d’impact possible », a poursuivi Jérôme Landry, en mentionnant aussi l’aide financière de 50 000 $ du gouvernement fédéral pour améliorer l’accès de l’hôtel de ville aux personnes à mobilité réduite. Ce dernier projet, totalisant près de 300 000 $, avait été annoncé au mois d’avril et salué par l’Association des handicapés gaspésiens, qui déplorait que les personnes en fauteuil roulant soient confrontées à tant d’obstacles pour accéder à l’édifice municipal, construit à la fin des années 1960 à l’emplacement de l’ancienne scierie de la compagnie Price.

Hôtel de ville Matane mairie édifice municipal hiver

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L'hôtel de ville de Matane actuel a été construit à la fin des années 1960 à l'emplacement de l'ancienne scierie de la compagnie Price.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média