Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

17 décembre 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Une enveloppe de 9,8 M$ pour les aéroports de Matane et Sainte-Anne-des-Monts

Investissements : réfection des aéroports régionaux

Aéroport Matane avion-ambulance urgences évacuations aérodrome Dash 8

©Gracieuseté Eddy Métivier

Grâce aux investissements annoncés par le gouvernement provincial, après l’avion-ambulance, photographié ici à l’aéroport de Matane, où il a effectué son retour en 2017, l’avion-hôpital pourra de nouveau atterrir sur place et transporter des blessés en près de trente minutes jusqu’à Québec.

En visite à Gaspé, le premier ministre François Legault a annoncé, le lundi 17 décembre, un soutien financier de 21,7 M$ en faveur des infrastructures aéroportuaires gaspésiennes, dont 5,06 M$ pour la réfection de l’aéroport de Matane et 4,7 M$ pour celui de Sainte-Anne-des-Monts.

Le premier ministre a fait l’annonce de cette aide financière ce lundi, en compagnie du ministre des Transports François Bonnardel, dans le cadre du Programme d’aide québécois pour les infrastructures aéroportuaires régionales, doté d’une enveloppe globale de 100 M$. « J’ai dit à François Bonnardel que s’il n’arrivait pas à négocier quelque chose de bon avec Air Canada, j’allais m’en mêler moi-même ! », a-t-il lancé devant la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, en dénonçant la situation de monopole de la compagnie et les prix jugés trop élevés des vols régionaux, en moyenne 55 % plus chers au Québec que dans les autres provinces canadiennes. « Les investissements annoncés aujourd’hui étaient très attendus et sont essentiels pour l’essor économique de la Gaspésie. Les aéroports régionaux répondent aux besoins des citoyens et des entreprises en matière de mobilité », a complété le premier ministre, par ailleurs l’un des fondateurs d’Air Transat, en insistant sur l’effet bénéfique de ces infrastructures sur la stimulation de l’économie régionale.

« Ce soutien du gouvernement nous prouve qu’à leur échelle, les municipalités ont des outils suffisants qui ne demandaient qu’à être rénovés pour permettre le développement économique local. » Eddy Métivier, conseiller municipal de Matane

Un chantier prioritaire à Matane

 

Alors que la phase 1 de la réfection de l’aéroport de Matane faisait partie des prévisions budgétaires de la Ville pour 2019, avec un coût estimé de 1,3 M$, l’enveloppe de 5,06 M$ annoncée aujourd’hui vient conforter les efforts de revitalisation du site, déployés notamment depuis 2015 par l’ancien ingénieur Eddy Métivier, aujourd’hui conseiller municipal. « Je suis très ému par cette nouvelle, qui représente l’aboutissement d’un travail de longue haleine. Ce soutien du gouvernement nous prouve qu’à leur échelle, les municipalités ont des outils suffisants qui ne demandaient qu’à être rénovés pour permettre le développement économique local. Mon cheval de bataille était aussi le retour de l’avion-hôpital à Matane, pour permettre des évacuations d’urgence vers Québec en près de trente minutes », a-t-il réagi en apprenant la nouvelle. À noter que la somme, totalisant 5 066 550 $, permettra notamment la réfection de la piste, de la voie de circulation, du tablier ainsi que du balisage lumineux, l’installation d’une clôture entourant l’ensemble du site et d’une barrière de sécurité, la construction d’une nouvelle aérogare et l’aménagement d’une station d’observation météorologique automatisée.

Aéroport Matane avion-ambulance urgences évacuations aérodrome Dash 8

©Gracieuseté Eddy Métivier

La phase 1 des travaux de réfection de l'aéroport de Matane fait partie des chantiers majeurs annoncés dans les prévisions budgétaires 2019.

Une attente de longue date pour Sainte-Anne-des-Monts

 

Du côté de l’aéroport de Sainte-Anne-des-Monts, l’annonce concernant ce dossier était tout aussi attendue. La somme de 4 721 322 $ accordée à la Municipalité permettra la réfection de la piste, son élargissement, des travaux du côté du balisage lumineux, l’amélioration des approches aux instruments et des aides à la navigation ainsi que la construction d’un bâtiment pour l’entretien et l’entreposage d’équipements.

Le dossier de l'allongement de la piste d'atterrissage de l'aéroport de Sainte-Anne-des-Monts est sur la table à dessin depuis plus de dix ans, La principale raison évoquée par les élus pour soutenir la réalisation de ce projet est pour permettre à l'avion-hôpital de pouvoir se poser à Sainte-Anne-des-Monts. Avec les plans qui ont été mis de l'avant, la piste passerait de 3 995 pieds à près de 5 000 pieds de longueur. La largeur passerait quant à elle, de 90 pieds à 120 pieds.

« C'est un gain majeur pour la Haute-Gaspésie, s'exclame le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes. Nous sommes agréablement surpris que ce dossier se règle alors que le nouveau gouvernement vient à peine d'être élu. Nous voulions obtenir une certification pour l'évacuation médicale d'urgence et maintenant on pourra aller de l'avant. »

De plus, le maire Deschênes se réjouit que le gouvernement absorbe 90 % de la facture, ce qui signifie que seulement 10 % de la note sera assumée au niveau local. « J'avais personnellement fait des représentations en ce sens avec le directeur général de la ville, Martin Richard. C'est un gros gain pour nous. »

Simon Deschênes a également tenu à souligner le travail de Martin Richard et de la directrice du CLD, Maryse Létourneau, qui n'ont jamais cessé de pousser pour la réalisation de ce projet majeur pour l'ensemble des municipalités de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Quant au préfet de la Haute-Gaspésie, il se réjouit de cet investissement provincial qui vient ficeler un dossier qui était devenu une priorité pour lui. « J’aimerais remercier le premier ministre Legault et le ministre François Bonnardel pour cette annonce tant attendue. Merci également aux partenaires du milieu et notre CLD qui ont travaillé extrêmement fort dans ce dossier. C’est un beau cadeau de Noël essentiel pour la Haute-Gaspésie. Il y a le volet sécurité avec l'avion-ambulance qu’on vient de régler avec cette annonce et en prime l'aéroport deviendra également un vecteur de développement économique et touristique pour notre MRC . »

Commentaires

18 décembre 2018

Synnett Ghislain

Je suis très content pour la Gaspésie bravo!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média