Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 novembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La mobilisation se poursuit pour obtenir 200 emplois à l'Agence du Revenu à Matane

Édifice René-Tremblay Matane Travaux publics et Services gouvernementaux Canada emplois fédéraux

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L'édifice René-Tremblay devrait subir d'importants travaux de réfection avant d'être en mesure d'accueillir une salle de traitement de courrier numérique

Les 200 emplois espérés au bureau de l'Agence du Revenu à Matane risquent de s'envoler vers d'autres cieux en raison de la désuétude des installations qui bloque tout projet de développement.

Le projet en question est une salle de courrier numérique qui aurait pour mission de numériser tout près de 15 millions de correspondances qui sont acheminées annuellement à l'Agence du Revenu du Canada par les contribuables. Selon ce qu'a appris Radio-Canada, le gouvernement fédéral évaluerait actuellement l'option de donner ce contrat à une entreprise privée de l'Ontario. La désuétude des bureaux serait la principale raison pour laquelle l'Agence du Revenu hésite à implanter cette salle de traitement numérique à l'édifice René-Tramblay de Matane.

Bâti en 1975, le bureau de l'Agence du Revenu de Matane n'a jamais subi de rénovations majeures. Le projet de salle de courrier numérique ne serait tout simplement pas implantable dans cet édifice sans d'importantes rénovations. L'espace actuel ne permet pas d'accueillir 200 employés supplémentaires ni une salle de numérisation pouvant traiter des millions de correspondances selon le gouvernement fédéral.

En mode action

Le maire de Matane, Jérôme Landry, souhaite ardemment que le projet se réalise dans sa municipalité C'est pourquoi il a interpellé le député fédéral d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, pour intervenir en faveur de la ville qu'il représente aux Communes. « J’ai confiance que Rémi Massé et notre ministre au Revenu, Diane Lebouthillier, confirment ce contrat pour Matane. Toutefois, nous demanderons, aujourd’hui, une nouvelle rencontre avec la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, Carla Qualtrough, sur la mise à niveau du bâtiment et l’aménagement de nouveaux locaux. Ce projet dort sur les tablettes depuis plus de dix ans. »

Le maire de Matane a également souligné l'apport du syndicat de l'Alliance de la fonction publique du Canada qui milite aussi dans ce dossier.

Jérôme Landry maire de Matane

©Photo Archives - L'Avantage Gaspésien

Le maire de Matane, Jérôme Landry.

©Photo L'Avantage gaspésien - Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

La ministre du Revenu national, Diane LeBouthillier.

De passage en Gaspésie pour annoncer une nouvelle stratégie de développement économique régionale, Diane LeBouthillier a été questionnée sur la possibilité d'implanter la salle de courrier numérique au bureau de Matane.

Cette dernière n'a ni confirmé, ni infirmé quoi que ce soit par rapport au dénouement du dossier. « Je suis heureuse de parler des emplois qui ont été développés au bureau de Matane. On parle de plus de 200 emplois donc c'est en plein dans notre plan de match, c'est-à-dire d'avoir de la croissance économique et des bons emplois. »

On a même dû s'y prendre à deux fois pour obtenir une réponse à la question. Mais la salle de courrier numérique, c'est toujours sur la table pour Matane? « Il n'y a rien qui est exclu. Tout est sur la table. Mais ce qui fait mon bonheur, c'est de parler de création d'emploi. C'est ce qu'on a fait à Matane en passant de 100 à 200 employés, donc c'est excellent », conclut-elle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média