Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

08 Novembre 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Cinq finalistes en lice pour le 1er titre de « Miss maman de la Matanie »

Concours Miss maman de la Matanie première édition Berceau de nos ancêtres

©Gracieuseté Manon Alina

Les cinq finalistes du concours « Miss maman de la Matanie » seront départagées le 1er décembre. La population est invitée à prendre part à un vote sur Facebook.

Ayant pour mission de favoriser les échanges interculturels au sein de la population et de lutter contre l’isolement à travers des activités faisant rayonner la diversité de la MRC, l’organisme Berceau de nos ancêtres a tenu, le samedi 3 novembre, la première étape de son tout nouveau concours « Miss maman de la Matanie ».

Fondé par des Matanais d’origine africaine avec l’objectif de redonner à la communauté grâce à différentes activités d’échange, à la suite du constat des difficultés d’adaptation auxquelles les nouveaux arrivants peuvent être confrontés au Québec, l’organisme Berceau de nos ancêtres s’est lancé dans le développement d’une idée originale destinée à rendre hommage aux mamans de la région. La première étape de ce nouveau concours s’est déroulée samedi dernier au Cégep de Matane. « J’ai eu la souffrance de perdre ma mère, qui s’est battue pour que je sois là où je me trouve présentement, pour que je devienne la personne que je suis aujourd’hui. J’ai eu alors l’idée de créer une activité qui permettrait de valoriser les mamans de la région. C’est une initiative toute récente alors il faudra du temps pour qu’elle prenne une certaine ampleur mais nous avons déjà eu l’occasion, cette année, de rencontrer des personnes magnifiques, des mères qui nous ont encouragés à continuer le projet. C’est une activité qui nous tient à cœur et que nous allons réitérer dans les prochaines années », a déclaré le directeur d’origine camerounaise de l’organisme, Mamoud Mbouombouo Mfombam, arrivé à Matane en janvier 2016.

« C’est une initiative toute récente alors il faudra du temps pour qu’elle prenne une certaine ampleur mais nous avons déjà eu l’occasion cette année de rencontrer des personnes magnifiques, des mères qui nous ont encouragés à continuer le projet. » - Mamoud Mbouombouo Mfombam, directeur de l’organisme Berceau de nos ancêtres, à l’origine du projet « Miss maman de la Matanie »

Cinq finalistes en lice pour le titre

À l’issue d’une première étape de la compétition, cinq femmes ont été retenues pour figurer parmi les finalistes qui défileront en tenue de soirée le 1er décembre prochain, lors de la dernière phase du concours. D’ici au 1er décembre, alors que des juges attribueront une note lors de la soirée, qui comptera pour 60 % du comptage final, les 40 % qui restent seront déterminés par le public, invité à voter pour l’une des candidates par l’intermédiaire de la page Facebook de l’organisme. « Célébrons notre privilège d’être maman, mère biologique, mère adoptive, maman d’accueil, maman monoparentale et ayons une pensée spéciale pour celles qui veulent devenir maman ou qui veulent tout simplement agrandir leur famille », a déclaré Helen Thornton, actuellement en tête du vote du public. La compagne du député Rémi Massé n’a pas manqué de souligner la richesse de l’événement, « entouré de danse, de beatbox et de poésie ».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média