Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 novembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Cap-Chat obtient la 5e secondaire dès l'an prochain

ÉDUCATION

Escabelle

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Les élèves de Cap-Chat pourront dorénavant faire l'ensemble de leur parcours secondaire à l'école de L'Escabelle.

La Commission scolaire des Chic-Chocs a accepté la demande formulée par l'école de L'Escabelle de Cap-Chat d'offrir la 5e secondaire dès l'an prochain.

Vingt ans après avoir essuyé un refus, cette fois-ci aura été la bonne pour Cap-Chat qui obtient enfin le droit d'offrir la 5e secondaire à partir de septembre 2019. Il s'agissait d'une demande faite aux commissaires provenant d'un consensus des enseignants, du personnel scolaire, des élèves et de la direction d'aller de l'avant avec ce projet.

Les parents avaient d'ailleurs répondu massivement à l'appel de la directrice, Line Miville, à participer à une rencontre portant sur le sujet il y a deux semaines. Ces derniers ont récidivé en se présentant au conseil de la Commission scolaire à Grande-Vallée pour recevoir le verdict des commissaires.  D'ailleurs, les parents avaient voté à 92 % en faveur de l'implantation de la 5e secondaire à l'école de L'Escabelle.

Pour la directrice, Line Miville, il n'y avait aucune raison que le projet soit refusé. « Nous avons l'espace nécessaire pour accueillir les élèves et nous avons un plus grand bassin de jeunes que d'autres établissements scolaires qui offrent déjà la 5e secondaire. »

Bien que certains détails restent à fignoler, la décision rendue est officielle. Dès septembre 2019, les élèves de Cap-Chat pourront terminer leur parcours scolaire à l'école de L'Escabelle.

Du côté de Marie-Eve Godbout, l'une des enseignantes à la base de la démarche, cette nouvelle est accueillie de belle façon. Ayant l'école de L'Escabelle tatouée sur le cœur, Marie-Eve Godbout souhaitait pouvoir accompagner les étudiants du début à la fin de leur parcours scolaire, ce qui sera dorénavant possible dès l'an prochain. « Je suis très contente qu’on puisse enfin suivre nos élèves jusqu’à la fin de leur parcours secondaire et je suis aussi très heureuse qu’on puisse enfin les voir graduer après tous leurs efforts. »

On a aussi posé la question à l'étudiant, Florent Chamberland, actuellement en secondaire 3, à savoir ce qu'il pensait de cette nouvelle. « C'est une très bonne nouvelle. De cette manière, les mêmes enseignants vont pouvoir nous suivre et nous soutenir jusqu'au bout. Et pour l'année la plus importante de notre parcours scolaire, c'est bien que nous soyons des petits groupes de 10 à 15 personnes. »

Le jeune homme ajoute qu'il n'était pas particulièrement emballé à l'idée de changer d'école pour la dernière année du secondaire et devoir « faire plus d'autobus ».

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média