Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 Octobre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Réouverture imminente du Sentier de l’Espoir

Réouverture imminente du Sentier de l’Espoir

©Photo Dominique Fortier

La directrice du Sentier de l’Espoir, Kathia Michaud, s’entretenant avec les employés du centre lors d’un rassemblement en septembre dernier.

L’espoir est sur le point d’être retrouvé pour le centre d’hébergement multiclientèle de Sainte-Anne-des-Monts alors que la directrice générale, Kathia Michaud, confirme que l’organisme pourrait rouvrir ses portes d’ici la fin du mois.

Avant que le Sentier de l’Espoir puisse reprendre ses activités, l’ensemble des employés mis à pied lors de la fermeture de février dernier seront rencontrés. « Nous allons les rencontrer individuellement afin de connaître leurs intentions et leurs attentes et aussi, leur parler de nos attentes en tant qu’employeur. Si tout va comme prévu, nous pourrions rouvrir d’ici la fin du mois d’octobre. » De plus, dépendant de la réponse des employés réguliers qui seront rencontrés, le Sentier de l’Espoir pourra se tourner vers une banque de candidatures soumises lors des différents affichages de postes effectués au cours des derniers mois.

Parmi les nouveau employés, le Sentier de l’Espoir peut maintenant compter sur un directeur de services dont son rôle sera d’amener du soutien au niveau de l’équipe d’intervention, d’analyser les services en place et d’évaluer la possibilité de développer davantage de services pour la population », poursuit la directrice générale.

Qu’en est-il du C.A.?

À la suite de l’Assemblée générale annuelle de septembre dernier qui s’était terminée dans la confusion avec le départ de l’ensemble des administrateurs, la direction devait vérifier qui demeurait en poste et qui démissionnait. Ainsi, le président sortant, Steve Roy, n’a pas renouvelé son mandat et Lauris Campion a remis sa démission officielle.

Ainsi, Régis Marin, Colette Vallée et Rolande Pouliot demeurent en poste. S’ajoute Denise Perée qui a été élue lors de l’Assemblée générale annuelle. Par ailleurs, une autre assemblée sera convoquée au cours des prochains jours afin de tenter de combler les trois postes vacants. Rappelons que lors des dernières élections au conseil d’administration, les mises en nomination étaient plutôt limitées puisque plusieurs membres avaient vu leur membership leur être retiré avant cette dite Assemblée générale.

Par ailleurs, l’organisme attend toujours le dépôt de ses états financiers par l’entreprise comptable en charge de les rédiger. Lors de l’Assemblée générale annuelle, l’ex-directeur par intérim, Éric Landry avait insisté sur le bas taux d’occupation et les coûts élevés associés à chaque client du centre, notamment en ce qui a trait à la nourriture. À cet effet, Kathia Michaud répond que l’un des objectifs de l‘organisme sera justement de promouvoir ses services auprès de la population.

À qui sert le Sentier?

La réouverture du centre d’hébergement mettrait fin à une longue saga de près d’un an qui a provoqué bien des remous autant dans la population que chez les usagers, les employés et les acteurs du milieu de la santé. Pour plusieurs spécialistes, le Sentier de l’Espoir représente un lieu essentiel pour la transition des clients qui s’en vont en thérapie. Le centre aide également des gens aux prises avec des problèmes d’itinérance, de toxicomanie, de dépression et de santé mentale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média