Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 Octobre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Règlementation trop rigide dénoncée dans l'arrière-pays gaspésien

Route 11

©Photo Gracieuseté

La route 11 représente le seul accès pour les amateurs de vélo de montagne dans le Parc national d la Gaspésie.

Un amateur de vélo de montagne est exaspéré par la règlementation qu'il juge trop rigide sur la pratique de l'un de ses loisirs favoris dans le Parc national de la Gaspésie et les environs.

La saison de vélo de montagne et de Fat Bike de Jean-Louis Arsenault s'est terminée le 8 octobre dans le Parc National de la Gaspésie, date à laquelle la SÉPAQ ferme le Noroît, seul sentier permettant cette activité et plus communément appelé la route 11. « Nous n'avons rien en Haute-Gaspésie pour pratiquer le vélo de montagne. Le seul endroit identifié par la SÉPAQ est l'auberge de montagne des Chic-chocs. Or celle-ci se situe officiellement dans le Bas-Saint-Laurent. »

De plus, avec la fermeture de plusieurs anciens chemins forestiers, notamment dans le secteur de Rivière-à-Claude, et de secteurs comme l'Oasis, l'étau se resserre sur les amateurs de plein air. « Tout le monde est pénalisé. Avec les aires protégées et les aires projetées, la saison de la chasse, la fermeture progressive des sentiers et la rigidité des dates où l'on peut pratiquer le vélo, il reste bien peu de latitude pour nous », déplore Jean-Louis Arsenault.

De plus, tous les changements apportés se font dans une relative obscurité puisque les gens ne sont pas ou peu informés. « Ça fait des mois que la MRC demande une rencontre publique qui n'arrive pas. Nous sommes tenus dans l'ignorance pendant que nous perdons, peu à peu, tout accès au territoire. »

Au-delà des nouvelles fermetures à venir, le manque de flexibilité est aussi dénoncé. « Une lourde règlementation est en place, exigeant des autorisations à la pièce pour circuler dans le Parc, que ce soit dans les sentiers ou hors sentiers, dans les secteurs identifiés pour l’activité d’arrière-pays. Une nouvelle interprétation du Parc interdit l’usage des sentiers et chemins existant pour le vélo », ajoute Jean-Louis Arsenault qui déplore également que le moindre travail d'éclaircissement dans les sentiers existants à l'extérieur du Parc national est ardu en raison de l'agrandissement de la zone de protection du caribou.

Ouverture et analyse

Du côté du Parc national de la Gaspésie,  la responsable du service à la clientèle, Pascale Caissy, explique qu'une révision annuelle des activités autorisées se fait chaque année. « Il faut toujours que ça se fasse en lien avec notre mission de protection du patrimoine naturel tout en assurant la sécurité des visiteurs. Évidemment, on se penche sur les nouvelles réalités dont le Fat Bike qui est devenu plus présent depuis quelques années. On doit vérifier si ça l'a un impact sur le milieu ou si ça provoque un conflit d'usage avec d'autres sports avant de l'autoriser. »

Pour ce qui est du Noroît, Pascale Caissy explique qu'une nouvelle analyse se fait à la lumière des récentes demandes qui ont été faites. « La décision de fermer la route 11 était d'abord pour empêcher les véhicules de circuler. Mais actuellement, nous nous penchons sur la possibilité de permettre l'accès aux vélos à partir du secteur de la Boussole puisque nous ne voyons pas vraiment de problématique à cet effet. Nous voulons nous adapter aux nouvelles tendances et rendre nos procédures plus simples. »

Pour ce qui est d'une éventuelle rencontre entre le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs avec le public telles que demandées par la MRC de la Haute-Gaspésie, il n'y a toujours pas rien d'officiel au calendrier malgré deux demandes écrites par les élus locaux.

 

Pascale Caissy

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Pascale Caissy, responsable du service à la clientèle au Parc national de la Gaspésie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média