Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

29 Octobre 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Un « effroyable » engouement pour l’Halloween à Matane

Effroyable soirée Matane Halloween 2018 déguisements comité centre-ville Matane éclaté

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Près de 6 000 personnes, selon les estimations de la Ville de Matane, sont venues profiter des animations prévues au centre-ville samedi dernier lors de l’Effroyable soirée Desjardins.

La 2e édition de l’Effroyable soirée, organisée samedi dernier dans le centre-ville de Matane et réunissant près d’une centaine d’artistes, aurait accueilli pas moins de 6 000 personnes, selon les estimations de la Ville, soit deux fois plus de monde que l’an dernier.

La célébration en grande pompe de l’Halloween dans le centre-ville de Matane aura prouvé une fois de plus à quel point la population pouvait être au rendez-vous lorsque des activités culturelles rassembleuses étaient organisées par la Ville. Selon les estimations de cette dernière, en effet, la 2e édition de l’Effroyable soirée aurait attiré près de 6 000 personnes, revêtues de déguisements tous plus terrifiants les uns que les autres. Vampires, zombies, fantômes, clowns maléfiques, super-héros, sorcières et autres squelettes ont investi l’avenue Saint-Jérôme à partir de 18 h 30, profitant du ciel dégagé de cette soirée du 27 octobre, illuminée à l’horizon par une lune rousse nappée de brouillard qui semblait avoir été commandée par les organisateurs. À l’issue d’une performance de jonglage de feu au parc du presbytère, le cortège s’est ébranlé au son de la cornemuse de Benoît Poulin, que le froid n’a pas empêché de venir jouer en kilt pour réveiller les esprits maléfiques disséminés dans le centre-ville sur 13 stations animées.

Effroyable soirée Matane Halloween 2018 déguisements comité centre-ville Matane éclaté

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le bus scolaire accidenté infesté de zombies a provoqué quelques sueurs froides parmi les visiteurs.

Un parcours porté par une centaine d’artistes

Dans le cadre de cette activité familiale développée à l’occasion de l’édition 2018 de « Matane éclaté », près d’une centaine d’artistes, comédiens professionnels, figurants et musiciens, sont passés par de longues heures de maquillage pour occuper leur poste le long d’un parcours hanté d’environ 5 km, un circuit libre proposé dans le centre-ville avec des stations variées, de la traditionnelle maison hantée au bus infesté de zombies en passant par une contorsionniste intrigante nichée dans une vitrine, des vampires cannibales à la boulangerie, un savant fou venu du futur annonçant la fin du monde ou encore des projections d’ombres et de lumières sur des bâtiments emblématiques de la rue.

Cette intégration du numérique dans la constitution des décors a rappelé à cette occasion le virage entrepris par Matane pour se démarquer dans le domaine. Le dynamisme culturel du milieu aura pu ainsi être constaté par les participants venus en grand nombre et parfois de l’extérieur de la Matanie. Quelques visiteurs étaient en effet originaires de Mont-Joli, Rimouski et d’autres municipalités environnantes. De quoi offrir une belle vitrine à la vitalité matanaise, où artistes et commerçants, sous la direction de Frédéric Boivin, ont rivalisé d’énergie pour dynamiser le centre-ville, piétonnisé pour l’occasion.

Effroyable soirée Matane Halloween 2018 déguisements comité centre-ville Matane éclaté

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Une centaine d'artistes, comprenant des comédiens, figurants et musiciens, ont participé à l'événement, sous la direction artistique de Frédéric Boivin.

« Les gens sont avides d’événements de ce type, festifs, rassembleurs, intergénérationnels, et qui permettent à la ville de rayonner. » - Jérôme Landry, maire de Matane

Faire rayonner Matane par la culture

Impressionné par l’implication de la population, le maire de Matane, lui-même grimé en monstre durant la soirée, a rappelé que c’était par ce genre d’activités familiales dynamiques que la ville pourrait se démarquer et attirer davantage de nouveaux arrivants tout en permettant à la population d’investir son centre-ville. « Avec une réponse comme celle-là, ça va être difficile pour le Conseil de ne pas continuer dans cette voie. Les gens sont avides d’événements de ce type, festifs, rassembleurs, intergénérationnels, et qui permettent à la ville de rayonner. Un achalandage pareil nous conforte aussi dans notre projet à long terme d’aménager le centre-ville en donnant plus de place à l’humain dans les années à venir », a réagi Jérôme Landry, en se réjouissant aussi que certaines projections numériques puissent éveiller la curiosité de jeunes qui pourraient éventuellement étudier par la suite dans ce domaine.

« C’est génial de voir le centre-ville aussi fréquenté. Ça montre bien tout le potentiel de développement à Matane et pourra nous donner d’autres idées d’activités dans les années à venir. La population peut être au rendez-vous, il faut juste qu’on se donne les moyens de pouvoir organiser plus d’événements de ce genre », a commenté pour sa part Mathieu Trépanier, du comité centre-ville, dont le projet d’illumination d’infrastructures matanaises en soirée a été choisi par la population lors de la soumission du budget participatif 2018 au mois de septembre.

Effroyable soirée Matane Halloween 2018 déguisements comité centre-ville Matane éclaté

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le coup d'envoi de la soirée a été donné au parc du presbytère vers 18h30.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média