Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

23 Octobre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Perquisition de drogues à Marsoui

Rue des Haies Marsoui

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

La résidence de Steven Cleary, résident de Marsoui, a été perquisitionnée à la suite de son arrestation.

La Sûreté du Québec a procédé, mardi dernier, à une perquisition en lien avec le trafic de stupéfiants dans une résidence de la rue des Haies à Marsoui.

La perquisition visait la résidence de Steven Cleary, 51 ans, de Marsoui. Lorsque les policiers et leur maître-chien ont effectué la fouille de son domicile, ils ont été en mesure de trouver différents types de stupéfiants. « Cette perquisition fait suite à l'arrestation du même individu peu de temps avant sur la route 132 à la hauteur de Saint-Fabien », explique le porte-parole de la Sûreté du Québec, Claude Doiron.

À bord de son véhicule, les policiers ont aussi retrouvé des quantités importantes de cocaïne, des comprimés de métamphétamines, de l'extasy et du cannabis. « On a également retrouvé de l'argent et du matériel servant à la revente de stupéfiants », explique le porte-parole de la Sûreté du Québec. Le véhicule de l'individu a aussi été saisi lors de son arrestation puisque les policiers avaient des motifs raisonnables de croire que celui-ci servait pour le trafic de drogues.

Cette arrestation découle d'informations du public qui ont été acheminées aux policiers. L'enquête qui s'en est suivie a été effectuée conjointement par l'escouade des crimes majeurs de la Sûreté du Québec ainsi que les postes de la Haute-Gaspésie et de Rimouski-Neigette.

Bien connu du milieu policier, Steven Cleary a déjà été arrêté dans le passé en lien avec des activités illicites liées au trafic de stupéfiants. L'homme agit en loup solitaire et ne fait pas partie d'un réseau organisé selon la Sûreté du Québec. « C'est un revendeur de drogues qui opère en Haute-Gaspésie », poursuit Claude Doiron.

Lors de son arrestation, l'individu a été détenu avant de passer devant le juge le lendemain pour être formellement accusé de possession de stupéfiants et de trafic de stupéfiants

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média