Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

22 octobre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Parti québécois présente son cabinet fantôme

Parti québécois

©Photo Gracieuseté

Le Parti québécois a dévoilé les rôles et responsabilités des députés qui siègent à l'Assemblée nationale.

Fraîchement assermentés depuis vendredi dernier, les députés du Parti québécois ont reçu leurs rôles et responsabilités au sein du cabinet fantôme.

En plus de son rôle de député de Matane-Matapédia, le chef par intérim du Parti québécois, Pascal Bérubé, cumulera les tâches de porte-parole pour la Capitale nationale et en matière de laïcité.

La nouvelle députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, hérite pour sa part des dossiers en loisirs, sports, jeunesse et tourisme alors que le député de Rimouski, Harold LeBel sera en charge du travail, de la solidarité sociale, de la culture et des communications en plus d'être le whip du parti.

De son côté, le député de Bonaventure, Sylvain Roy sera porte-parole du Parti québécois en matière d'affaires municipales, en agriculture, alimentation, forêts, faune et parcs en plus de s'occuper de l'enseignement supérieur et des affaires autochtones.

Quant aux régions, c'est le député Martin Ouellet de la Côte-Nord qui en sera le porte-parole pour le Parti québécois alors que le député des Îles, Joël Arseneau s'occupera des pêches et de la stratégie maritime.

Sans grande surprise, la santé et l'éducation vont aux ténors du parti, soit Sylvain Gaudreault et Véronique Hivon alors que Catherine Fournier sera en charge des dossiers économiques. « Nous formons une équipe à la fois renouvelée et aguerrie, a lancé Pascal Bérubé.  Les Québécois peuvent compter sur nous pour rappeler au nouveau premier ministre et à son gouvernement que les attentes de la population à leur égard sont très élevées. Il faut répondre sans tarder à l’enjeu criant de la pénurie de main-d’oeuvre, qui freine notre développement économique »

Le chef du PQ a également rappelé l'importances des enjeux liés à la santé, à l'éduction et aux changements climatiques.

Les Libéraux fantômes

Les Libéraux ont également fait connaître leur cabinet fantôme. Le parti a fait savoir que le jeune député de Pontiac en Outaouais, André Fortin, aura la responsabilité de la vitalité des régions en plus de la santé.

L'ex-ministre responsable de la Gaspésie, Sébastien Proulx, pressenti comme l'un des successeurs à Philippe Couillard, devient leader parlementaire alors que l'ex-ministre de la Santé, Gaétan Barrette est muté aux transports et au Conseil du Trésor. L'éducation passe aux mains de Marwah Rizqy tandis que Carlos Leitao et Dominique Anglade demeurent collés aux dossiers économiques.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média