Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

10 Octobre 2018

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Méganne Perry Mélançon, première femme élue dans Gaspé

POLITIQUE

Méganne Perry Mélançon, première femme élue dans Gaspé

©Jean-Philippe Thibault - L'Avantage Gaspésien

Méganne Perry Mélançon lors de son investiture pour le PQ.

Il aura fallu attendre près d’une dizaine de jours de plus que partout ailleurs au Québec pour connaître l’identité du député élu dans Gaspé, mais voilà que le sort en est enfin jeté : Méganne Perry Mélançon représentera les couleurs du Parti québécois à l’Assemblée nationale.

La nouvelle a été confirmée tard en fin de soirée mercredi après une journée de dépouillement judiciaire au palais de justice de Percé en présence des avocats du PLQ et du PQ. Au final, Méganne Perry Mélançon l’emporte donc avec une mince avance de 41 voix.

Cette saga aura été forte en rebondissements. Après une boîte de scrutin aux chiffres douteux donnant l’ensemble des 194 voix au candidat Alexandre Boulay, après un bureau de vote itinérant dans une résidence pour aînés de Cap-Chat indiquant 12 votes pour la candidate péquiste mais seulement 5 bulletins valides au total, après une plainte déposée de part et d’autre au Directeur général des élections et après un dépouillement judiciaire en bonne et due forme, Méganne Perry Mélançon peut finalement célébrer la victoire.

Cette dernière succède ainsi à son ancien employeur, Gaétan Lelièvre.

Le PLQ concède la victoire

Bon joueur, le candidat défait Alexandre Boulay n'a pas tardé à s'exprimer sur les réseaux sociaux, disant accepter le résultat avec beaucoup d'humilité et remerciant tous ceux qui l'ont appuyé. « Sincèrement, j’accepte les résultats du recomptage judiciaire d’aujourd’hui avec beaucoup d’humilité. Tel que je l’ai mentionné à plusieurs reprises, il était important pour moi et mon équipe que les électeurs et les électrices de la circonscription de Gaspé puissent connaître rapidement l’issue de l’élection du 1er octobre [...] Je tiens à la féliciter, mais aussi à lui assurer tout mon soutien dans son rôle de députée du comté de Gaspé. »

Première historique

En plus de remporter ses élections dans la tourmente et de façon inhabituelle, Méganne Perry Mélançon devient également la première femme députée dans Gaspé en plus de 150 ans d’histoire, incluant les années où le comté était divisé entre Gaspé-Nord et Gaspé-Sud.

Le PQ gagne un rang

Avec la circonscription de Gaspé qui repasse du rouge au bleu, le PQ a maintenant 10 députés élus, soit le même nombre que Québec solidaire. En raison de leurs appuis plus nombreux à l’échelle provinciale (17,1% des votes contre 16,1%), le Parti québécois occupera non plus la troisième opposition officielle, mais bien la deuxième. Le PQ aura donc un peu plus de temps de glace à l’Assemblée nationale.

Cafouillage électoral

À la lumière de ce revirement de situation, force est de constater qu’au moins une erreur flagrante a été commise le soir des élections. Difficile de s’imaginer ce qu’ont pu vivre les deux candidats impliqués – l’un ayant été erronément donné vainqueur et l’autre ne pouvant savourer sa victoire que 10 jours plus tard après une plainte et un dépouillement judiciaire.

Une situation qui aurait pu être évitée si les résultats avaient été colligés convenablement. Est-ce qu’il y a de quoi miner la confiance des électeurs envers le processus électoral, dans ce qui supposé être la base de nos sociétés démocratiques occidentales? Et ce sans compter les boîtes de scrutin perdues dans le secteur de Saint-Vianney. Nous avons voulu poser la question à Pierre Reid – le Directeur général des élections du Québec – mais ce dernier n’a pas retourné nos appels.

Plus de détails à venir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média