Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

18 septembre 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Une quarantaine de bénévoles ramassent 350 livres de déchets en 1h sur le littoral matanais

Rammassage déchets Matane Mission 100 tonnes Nettoyons la planète en un jour environnement

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

En une heure de ramassage sur le littoral matanais, près de 40 bénévoles sont parvenus à récolter environ 350 livres de déchets le samedi 15 septembre, à l’occasion de l’événement international « Nettoyons la planète en un jour ».

À l’occasion de l’événement « Nettoyons la planète en un jour », organisé le samedi 15 septembre à travers le monde dans près de 130 pays, une quarantaine de bénévoles de tous âges ont participé à une opération de nettoyage des berges du fleuve et de la rivière Matane, au terme de laquelle pas moins de 350 livres (162 kg) de déchets ont été ramassés, en à peine une heure de mobilisation.

Les bénévoles ont été conviés au Riôtel samedi matin par la Ville de Matane, le comité Zip du Sud-de-l’Estuaire (ZIPSE), l’Organisme des bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent (OBVNEBSL) et Stratégies Saint-Laurent (SSL), tous impliqués dans la sauvegarde du fleuve et des écosystèmes qui y sont rattachés. Pour la directrice du comité ZIPSE, Françoise Bruaux, il s’agissait d’une réponse apportée à l’invitation de la ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, rencontrée durant l’été lors de son passage à Saint-Ulric, et qui conviait la population à montrer son engagement citoyen lors de cette journée.  

Ramassage déchets Matane Mission 100 tonnes Nettoyons la planète en un jour environnement

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Plusieurs enfants ont participé à l'activité.

Entre 10 h 30 et 11 h 30, les participants, dont deux candidats locaux à la députation, Annie Fournier et Pascal Bérubé, ont été répartis en quatre groupes pour couvrir différentes zones du littoral : les berges du côté de l’avenue d’Amours, l’arrière des galeries du Vieux-Port, les plages de Matane et de Matane-sur-Mer h. En 1 h, environ 350 livres (162 kg) de détritus ont été accumulées, dont, en grande quantité, des mégots, des bouteilles en plastique, des gobelets de chez Tim Hortons et McDonald’s, des canettes de Coca-Cola et des bouteilles de Budweiser, autrement dit une bonne partie de déchets recyclables. L’endroit le plus souillé, jouissant sans doute de l’impunité que lui offre une situation géographique plus soustraite aux regards, était l’arrière des galeries du Vieux-Port, près de la jetée, à proximité de la plateforme réservée aux pêcheurs.        

Ramassage déchets Matane Mission 100 tonnes Nettoyons la planète en un jour environnement

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L'arrière des galeries du Vieux-Port a été la zone la plus souillée par les déchets.

Plusieurs projets de sensibilisation sur le plastique

L’événement a également été l’occasion de présenter les enjeux de la « campagne Défi 90 secondes », rendue possible grâce à une contribution de 97 213 $ dans le cadre du Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026. Son objectif est de réaliser plusieurs actions de nettoyage le long du fleuve et de sensibiliser la population aux impacts des microplastiques sur la biodiversité des océans, en s’attaquant au problème à la source, à travers notamment le comportement des consommateurs au niveau des contenants en plastique à usage unique. SSL et ses partenaires proposeront par ailleurs un accompagnement pédagogique dans les écoles pour sensibiliser les jeunes à ces enjeux.

La conférence a aussi été l’occasion de dévoiler les nouveaux objectifs de la Mission 10 tonnes, vaste campagne de mobilisation initiée au Québec au printemps dernier visant à lutter contre la pollution des océans, et à laquelle de jeunes Matanais avaient pris part durant l’été, collectant 416 livres de déchets sur le littoral. « Étant parvenus à atteindre en 75 jours notre objectif de 10 tonnes de déchets ramassés, grâce à la mobilisation d’une cinquantaine d’initiatives et de 1 500 personnes, la campagne a choisi de s’appeler dorénavant la Mission 100 tonnes et nous allons continuer à mettre l’accent davantage sur les engagements citoyens positifs, pour montrer à la population des exemples réussis d’actions concrètes », a expliqué la Dre Lyne Morissette, spécialiste de la conservation de la biodiversité en milieu marin impliquée dans ces différents projets.

Ramassage déchets Matane Mission 100 tonnes Nettoyons la planète en un jour environnement

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Plusieurs déchets ramassés ce matin-là en plein air auraient pu être envoyés au recyclage.

Selon elle, des études scientifiques prévoient que les océans pourraient contenir davantage de plastique que de poissons d’ici à 2050. À noter que 80 % de la pollution présente en milieu marin proviendrait des continents, à travers le drainage des égouts et les activités récréatives côtières. Les impacts sur l’écosystème qui en découlent sont considérés comme l’une des pires catastrophes environnementales de notre siècle. L’action menée par les bénévoles de tous âges en fin de semaine a prouvé qu’une réaction concrète de la population était encore possible pour faire une différence et laisser aux générations futures une planète en meilleur état.

Ramassage déchets Matane Mission 100 tonnes Nettoyons la planète en un jour environnement

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les enfants bénévoles ont joué leur rôle dans le nettoyage du littoral.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média