Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

06 août 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Isabelle Boulay se confie sur son attachement à la région à la veille du festival Éole en musique

©Photo L'Avantage gaspésien - Archives

Tête d’affiche de l’édition 2018 du festival Éole en musique de Matane, la chanteuse Isabelle Boulay, native de Sainte-Félicité, se replongera dans ses racines à l’occasion d’une performance prévue le jeudi 9 août à 21 h 20 au parc des Îles. L’artiste internationale s’est confiée à nous à la veille de sa prestation.

À n’en pas douter, devant le public attendu au parc des Îles pour cette 9e édition du festival Éole en musique, la chanson « Entre Matane et Baton rouge », présente dans l’album « De retour à la source » d’Isabelle Boulay, devrait résonner avec une intensité particulière puisque c’est à Matane que, vers l’âge de 11 ans, la chanteuse originaire de Sainte-Félicité déménage avec sa famille. Trente-cinq ans plus tard, l’artiste n’a pas caché son émotion de revenir interpréter les titres emblématiques de ses 15 albums, vendus à plus de 4 millions d’exemplaires au cours de 25 ans de carrière.  

C’est toujours une émotion supplémentaire pour moi de venir chanter ici, avec tous ces souvenirs qui remontent. -Isabelle Boulay  

Une place particulière dans son coeur   

Partageant désormais sa vie entre la France et le Québec, où elle a pu chanter dans des salles prestigieuses comme l’Olympia et la Place des Arts, Isabelle Boulay s’est confiée sur la joie qu’elle continue à éprouver en arpentant les routes de la Gaspésie. « Quand j’ai la chance de revenir chanter dans la région, j’essaie toujours de faire le plus de route possible pour m’imprégner des paysages. Ça me fait un bien énorme de voir cette nature-là, qui a beaucoup déterminé mon caractère et ma façon de chanter », a révélé l’artiste. « C’est l’endroit où j’ai passé toute mon enfance. J’y suis restée très attachée. C’est toujours une émotion supplémentaire pour moi de venir chanter ici, avec tous ces souvenirs qui remontent. »

Des débuts dans le restaurant familial à Sainte-Félicité

Dans le restaurant familial Le Gourmet, à Sainte-Félicité, Isabelle Boulay a passé son enfance bercée par la musique, entre la passion pour le country de sa grand-mère et de sa tante Adrienne, en l’honneur de qui elle a interprété son titre éponyme, et le goût de sa mère pour la variété française. « Dans le restaurant de mes parents, des clients, beaucoup d’ouvriers marqués par le travail, venaient raconter leur vie ou boire leur chagrin. Ils me faisaient chanter et j’avais l’impression que la vie leur faisait moins mal. Même après la vente de l’établissement, certains d’entre eux continuaient à être accueillis chez nous par mes parents. Ça m’a appris la tolérance et l’hospitalité. Grandir dans ce monde d’adultes a certainement forgé mon caractère. C’est un grand bonheur pour moi de revenir sur les traces de mon enfance », a expliqué la chanteuse.

Une interprétation plus proche du cœur

Convaincue que les lieux de son enfance ont forgé l’approche de son métier et ont influencé sa voix, Isabelle Boulay a confié qu’en se produisant à Matane, elle avait l’impression de chanter plus près du cœur, avec une intensité particulière, davantage de transparence et de vulnérabilité. Sa performance ne devrait ainsi pas manquer d’émouvoir le public. À l’occasion des noces d’argent de sa carrière, la chanteuse de Sainte-Félicité aura la chance d’interpréter les chansons de son dernier album original, sorti en 2017. Elle sera entourée de cinq musiciens « exceptionnels » l’ayant accompagnée durant sa tournée et reprendra aussi ses titres les plus emblématiques. Elle avait déjà fait le déplacement jusqu’à Matane en 2013 pour accompagner l’icône du country québécois Paul Daraîche au festival Éole en musique.

Sur la scène du parc des Îles, son spectacle est prévu à 21 h 20 le jeudi 9 août, précédé d’une prestation de Guylaine Tanguay à 19 h 30 et de Marco & Gino à 18 h 30. Plus de détails sur le site internet du festival Éole en musique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média