Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

02 août 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La Société d'histoire de la Haute-Gaspésie s'enrichit de précieux documents sonores et visuels

©Photo L'Avantage gaspésien - Dominique Fortier

La Société d'histoire de la Haute-Gaspésie a maintenant une station d'écoute et de visionnement dans laquelle on retrouve plus de 1 500 heures de documents audio et des centaines de photos des familles haute-gaspésiennes de l'époque.

Tout le travail de moine de récupération et de restauration des archives auprès du Musée canadien de l'histoire de Gatineau a été réalisé par l'entreprise Trames de Guillaume Campion et Guillaume Côté. Leur tâche était de concevoir la station interactive, d'amasser les archives et les classer, d'épurer et nettoyer les fichiers audio et de réaliser le projet qui a ensuite été donné à l'entreprise Bourrasque de Matane qui a programmé le tout. Au final, une station interactive est née où l'on retrouve des documents audio, des transcriptions de contes, des arbres généalogiques des familles, des photos et un circuit des sculptures de bois flotté exportable sur téléphone portable.

Ce projet d'envergure a été initié par Monique Campion, directrice de la culture à la ville de Sainte-Anne-des-Monts et le Comité d'aménagement et de développement durable environnemental et culturel, qui souhaitaient souligner le 100e anniversaire du passage de l'ethnologue, Marius Barbeau à Tourelle. C'est à lui qu'on doit une grande partie des archives audio de contes et chants de Tourelle qui se retrouvent aujourd'hui dans la station interactive.

L'un des grands manitous du projet, Guillaume Campion, qui travaille sur cette station depuis maintenant un an, voit en cet ouvrage, un recueil important d'archives pour la Haute-Gaspésie. « Ce qui devait d'abord être un recueil de contes et chants de Tourelle s'est vite transformé en un ouvrage historique beaucoup plus vaste lorsque nous avons constaté tous les documents disponibles au Musée. Après le passage de Marius Barbeau à Tourelle en 1918, Carmen Roy lui a succédé et a amassé des chants à la grandeur la Haute-Gaspésie, de Madeleine à Cap-Chat. »

On y retrouve donc des archives d'une soixantaine de conteurs et chanteurs rencontrés en 1918 et 1961, soit 1 430 fichiers audio. Lorsqu'on consulte la station interactive, on clique sur une municipalité. On y retrouve une liste des conteurs. On clique ensuite sur celui qu'on désire entendre. On y retrouve alors des photos de famille et sa généalogie. « Benoit Thériault du Musée canadien nous a donné accès à ces archives et a assuré la numérisation alors que Marc-Antoine DeRoy a monté les arbres généalogiques. Il y a aussi Suzanne Salguiero qui a produit une impressionnante toile pour accompagner la station. C'est un travail colossal de plusieurs personnes qu'on présente enfin au grand public », poursuit Guillaume Campion.

©Photo L'Avantage gaspésien - Dominique Fortier

La directrice de la culture de Sainte-Anne-des-Monts, Monique Campion et l'historien, Benoît Thériault.

Les gens sont invités à venir consulter cette station interactive dès maintenant à la Société d'histoire de la Haute-Gaspésie. On demande également au public de contribuer à l'enrichissement des archives en fournissant toute photo ou document d'époque qui aiderait à bonifier le travail qui a été entamé. On peut envoyer ces documents au patrimoinevivant.sadm@gmail.com

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média