Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

15 juin 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

La Cuisine collective vise un déménagement à la Co.Mode verte d’ici aux fêtes de fin d’année

Cuisine collective

©Photo Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Parmi les grands projets menés cette année par la Cuisine collective de Matane, l’organisme envisage une relocalisation de ses activités dans les locaux de la Co.Mode verte, à la recherche de financement pour le paiement de ses dernières créances. Le projet devrait aboutir d’ici à la fin de l’année.

Confrontée à des problèmes d’accès pour les personnes à mobilité réduite et au cadre exigu de leurs locaux actuels loués dans le bâtiment des Chevaliers de Colomb à Matane, la Cuisine Collective, née en 1991 et présente à cette adresse depuis près d’une quinzaine d’années, a prévu des investissements d’environ 700 000 $ pour effectuer un déménagement sur l’avenue Saint-Jérôme, à l’emplacement de la Co.Mode verte. La trentaine de bénévoles de l’organisme, qui récupère en Matanie près de 60 tonnes de nourriture par an, devrait poursuivre son action sociale à ce nouvel emplacement d’ici aux fêtes de fin d’année.

Notre objectif ultime est de garantir la continuité de nos services à Matane durant tout le processus de déménagement. -Hélène Jolicoeur, directrice de la Cuisine collective

« Notre objectif ultime est de garantir la continuité de nos services à Matane durant tout le processus de déménagement. Cela faisait maintenant plusieurs années que les membres du conseil d’administration songeaient à une alternative de local. La cessation des activités de la Co.Mode verte nous permet d’éviter la construction d’un bâtiment neuf et garantira la pérennité d’activités sociales à cet endroit », a réagi la directrice de la Cuisine collective matanaise depuis deux ans, Hélène Jolicoeur.  

Des travaux d’aménagement prévus à la Co.Mode verte

La Cuisine collective prévoit d’effectuer des travaux d’aménagement sur le bâtiment de la Co.Mode verte, notamment la démolition d’un mur arrière situé du côté de la rivière et qui présente des signes d’affaissement. Un nouveau mur sera ainsi construit à l’arrière de la bâtisse, à une trentaine de pieds à l’intérieur des terres, ce qui permettra l’aménagement éventuel d’un stationnement sur place. Par ailleurs, tout le sous-sol sera destiné à la location par d’autres organismes et bénéficiera d’une entrée indépendante. Quant à la salle communautaire, aménagée pour abriter les « dîners de l’amitié » du vendredi, dont le dernier aura lieu le 22 juin avant de reprendre après la fête du Travail, elle pourra aussi faire l’objet de réservations pour d'autres événements.

Près de 4 000 repas servis en 10 mois

En plus de ses ateliers de cuisine, l’organisme s’est aussi spécialisé dans la tenue d’activités de rencontres et de partage, notamment lors du dîner communautaire du vendredi, accueillant près d’une centaine de personnes et qui a permis la distribution de 3 820 repas dans les dix derniers mois. Pouvant déjà s'appuyer sur le soutien des marchands locaux, autant pour la récupération alimentaire que pour l’accompagnement financier, la Cuisine collective pourra compter aussi sur une aide de la MRC, à hauteur de 40 000 $.

Depuis 1991, l’organisme s’est donné pour mission de contribuer au bien-être social, économique et alimentaire des personnes sans revenus ou à revenus faibles et de toute la communauté en général, jouant notamment un rôle d’accueil particulier pour les nouveaux arrivants. « La faim ne prenant pas de vacances », comme le rappelle le slogan des banques alimentaires du Québec, la récupération se poursuivra durant tout l’été ainsi que les ateliers de cuisine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média