Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

13 avril 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

FIDEL remet 100 000 $ de bourses à des entrepreneurs de La Matanie

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

À l’occasion de la remise des bourses en entrepreneuriat FIDEL, cinq projets économiques de La Matanie, portés par des entrepreneurs locaux, ont reçu la somme totale de 100 000 $ jeudi dernier, au Riotel de Matane.

Deux ans après sa fondation, en février 2016, le Fonds d’innovation et de développement économique local de la Matanie (FIDEL), a procédé à la première édition de sa remise des bourses en entrepreneuriat. La somme de 100 000 $ a été investie dans cinq projets retenus parmi les 19 présentés au comité de sélection dans deux catégories, la « Pépinière », visant à aider les entreprises en démarrage, et « l’Accélérateur », destinée à soutenir les projets en expansion.

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

Les lauréats du 2e prix de la « Bourse Accélérateur », remis à la Microbrasserie La Fabrique.

« Je suis très fier de la qualité des projets récompensés ce soir, qui démontrent l’engagement de jeunes entrepreneurs matanais qui croient en la relance de la vitalité économique de la région », s’est réjoui Jean Langelier, directeur du FIDEL. « Je suis convaincu que les sommes remises ce soir participeront activement à la création de richesses et d’emplois en Matanie », a-t-il ajouté. La 2e édition de ce programme de bourses devrait débuter à la rentrée prochaine. Selon le président du FIDEL, François Rioux, le dépôt des projets s’étalera du 20 septembre 2018 au 1er mars 2019.

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

Les lauréates du 1er prix de la « Bourse Pépinière », remis à l'entreprise Les Biquettes de la Coulée.

Cinq entreprises se partagent les 100 000 $

Dans la catégorie « Pépinière », l’entreprise Les Biquettes de la Coulée, visant à développer des produits de soins corporels haut de gamme à partir de lait de chèvre, a reçu le 1er prix de 12 500 $. Le 2e prix, d’une valeur de 7 500 $, est allé à l’entreprise de rembourrage, de vente d’accessoires et de design intérieur Atelier de création A à Z. Les 5 000 $ restant sont allés à l’entreprise Maripharma, désireuse d’installer à Matane un lieu de production de marijuana médicinale et récréative.

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

La lauréate du 2e prix de la « Bourse Pépinière », remis à l'entreprise Atelier de création A à Z.

Du côté de la catégorie « Accélérateur », le 2e prix, d’une valeur de 25 000 $, est revenu à la Microbrasserie La Fabrique, ayant comme projet d’installer un chai de vieillissement en fûts de chêne dans ses nouveaux locaux de l’avenue Saint-Jérôme. Enfin, le 1er prix, représentant la somme de 50 000 $, a été attribué à l’entreprise Fragment, qui cherche à réadapter les rites funéraires aux nouvelles technologies.

Je suis native de Matane et j’aime ma ville. Merci de soutenir les jeunes qui veulent revenir en région et qui croient en sa revitalisation. -Zoé Bérubé, de l’Atelier de création A à Z

Un visage jeune et dynamique de l’entrepreneuriat matanais

« On s’est déjà beaucoup promené pour présenter notre projet, en Europe, à Montréal et aux États-Unis. Quand on affirme haut et fort que nous venons de Matane, ça fait toujours un peu sourire mais nous sommes fiers de participer au développement de la région, où nous pouvons nous aussi avoir de bonnes idées et participer à son rayonnement dans le domaine du numérique », a déclaré le président et cofondateur de Fragment, David Beaulieu.

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

Les lauréats du 3e prix de la « Bourse Pépinière », remis à l'entreprise Maripharma.

Comme lui, tous les lauréats de ce programme de bourses ont démontré au cours de la soirée leur attachement à participer à l’enrichissement de l’économie locale à travers le développement de différents projets. « Je suis native de Matane et j’aime ma ville. Merci de soutenir les jeunes qui veulent revenir en région et qui croient en sa revitalisation », s’est enthousiasmée Zoé Bérubé, fondatrice de l’Atelier de création A à Z.

Rappelons que le FIDEL de la Matanie avait été créé en 2016 pour mobiliser les forces des entrepreneurs matanais afin de stimuler le développement de la région à travers la création de nouveaux emplois et la venue de nouvelles entreprises. Son fondateur, François Rioux, président du Groupe Bertrand-Rioux, comptait lutter ainsi contre la morosité du climat économique de l'époque en participant à la stimulation du milieu local afin de rapatrier les jeunes en région. Le FIDEL compte aujourd'hui près de 130 membres ayant constitué un fonds d'environ 1,3 M$.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média