Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

06 mars 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Chercheurs d’emploi et entreprises se retrouveront au Cégep pour le Café de l’emploi 2018

©Photo TC Media – Stéphane Quintin

À l’occasion de la Semaine de l’emploi, qui se tiendra dans le Bas-Saint-Laurent du 19 au 23 mars, plusieurs initiatives sont prévues à Matane pour faire face aux enjeux du manque de main-d’œuvre dans la région.

La population de la Matanie est invitée à prendre part aux différentes activités organisées à Matane durant la 3e édition de la Semaine de l’emploi du Bas-Saint-Laurent et notamment à se déplacer au Cégep, qui accueillera le Café de l’emploi 2018 le jeudi 22 mars, de 14h à 17h.

Cette journée sera l’occasion d’établir un premier contact entre les entreprises et les chercheurs d’emploi. Des institutions d’enseignement seront aussi présentes et, dans le puits du hall du Cégep, le 22 mars, à 13h, le comité emploi de la Matanie dévoilera un nouvel outil promotionnel pour la MRC.

L’occasion d’un réseautage dans un contexte économique tendu

En plus du Café de l’emploi, à partir du 19 mars, une liste des emplois disponibles en Matanie sera diffusée à l’adresse suivante : semaineemploimatanie.ca, encore inactive au moment de l'écriture de ces lignes. La liste sera téléchargeable jusqu’au 31 avril suivant. L’enjeu est de taille, à l’heure où le taux de chômage annuel dans le Bas-Saint-Laurent est descendu à 6,1% en 2017.

Ce défi du manque de main-d’œuvre a été particulièrement souligné par la directrice régionale de Services Québec pour le Bas-Saint-Laurent, Mireille Parent. Selon cette dernière, entre le 1er avril et le 31 décembre 2017, 1 200 offres d’emploi ont été postées sur le système de placement en ligne d’Emploi-Québec pour la région de Matane, alors que la population active devrait y être amputée de 2 000 personnes d’ici à 2026, en raison d'une démographie chancelante.

Les entreprises devront savoir innover pour faire face au manque de main-d'oeuvre. -Mireille Parent

La main-d’œuvre issue de l’immigration étant l’une des solutions du problème, le SANAM (service d’accueil aux nouveaux arrivants de la Matanie), organisera sur le sujet une conférence à la salle Lucien-Bellemare, de 9h30 à 11h30 le 22 mars prochain, qui mettra en valeur les témoignages d’entreprises ayant réussi à répondre à ces enjeux.

Plus d'informations en appelant au 418 566-6407.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média