Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

31 octobre 2017

« Les agriculteurs méritent plus d’appui » - Annie Veillette

MUNICIPALES 2017. La candidate au poste de conseillère du district quatre à la Ville de Matane, Annie Veillette, estime que les agriculteurs devraient obtenir plus d'appui des autorités municipales.

Réalisant un mémoire de maîtrise sur la résilience humaine des agriculteurs et les défis auxquels ceux-ci sont confrontés, dans le cadre de sa formation universitaire en développement régional, Annie Veillette s'engage à défendre et soutenir le secteur agricole au sein du prochain conseil municipal.

« Il y a des efforts de mobilisation à faire pour défendre notre agriculture et sa pérennité, nos agriculteurs et leurs produits. Cette mobilisation touche tous les agriculteurs, les élus et plusieurs organismes qui peuvent avoir un rôle à jouer dans le maintien de l’agriculture dans La Matanie. C'est un travail d'équipe où plusieurs ont un rôle à jouer, puisque ce n'est pas un simple problème. Oui, les agriculteurs méritent plus de visibilité et plus d’appui de la Ville de Matane et des autres municipalités, c'est ma position comme candidate et comme étudiante à la maîtrise. »

Celle qui sollicite un premier mandat en politique municipale ajoute être choquée et inquiète de constater la baisse du nombre d'entreprises agricoles en Matanie qui est passé de 148 à 114 en dix ans.

« J’ai pu en apprendre sur l’histoire de l’agriculture, sur les changements qui ont eu lieu dans ce domaine dans les cinquante dernières années, sur les raisons qui ont amené le nombre de fermes à diminuer continuellement. Je me suis intéressé aux impacts de ces changements sur l’humain, sur l’agriculteur comme individu. J’ai lu le peu de texte canadien et les quelques autres qui existent dans le monde sur la détresse que les agriculteurs peuvent vivre, et même sur le suicide de ceux-ci. »

Si elle est élue le 5 novembre, la candidate s'engage à prêter une oreille attentive et empathique et à défendre le monde agricole.

Rappelons que le syndicat de l'UPA de La Matanie avait publiquement interpellé les candidats à l'élection municipale quant à leur vision pour l'avenir du secteur agricole dans la région.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média