Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

27 octobre 2017

Un débat qui ne passera pas à l'histoire

©Photo TC Media – Joël Charest

MUNICIPALES 2017. Jean-Claude Harrisson et Jérôme Landry ont pris part au débat des candidats à la mairie initié par la Chambre de commerce de la région de Matane, jeudi soir. Un affrontement sans grands éclats, qui ne passera certainement pas à l'histoire.

La formule retenue ne laissait pas place à de grands affrontements entre les candidats puisque ceux-ci devaient intervenir à tour de rôle sans directement s'interpeller. Durant près d'une heure, les deux candidats étaient invités à livrer leur vision des enjeux budgétaires, économiques, culturels, communautaires et sportifs dans le cadre du mandat de quatre ans qu'ils sollicitent.

Le maire sortant Jérôme Landry a dressé le bilan des réalisations du conseil municipal sortant tout en livrant sa vision des enjeux, visiblement maîtrisés, alors que le défi était de taille pour le candidat Jean-Claude Harrisson qui prenait part à son tout premier débat.

Au chapitre des finances publiques, Jérôme Landry s'est targué d'avoir contenu l'augmentation des dépenses de la Ville, et du taux de taxation, en deçà de l'inflation tout en réduisant le niveau de la dette publique lors du dernier mandat. Le maire sortant mise sur la rigueur et l'effort pour continuer en ce sens lors des quatre prochaines années. Jean-Claude Harrisson s'est demandé si Matane aura la capacité de conserver toutes ses infrastructures. « Avec la population vieillissante, il faut aller vers les jeunes qui vont nous aider. Dans dix ans est-ce que l'on sera capable de tout garder ? »

Interpellé à savoir quels services aux citoyens devraient être bonifiés, Jérôme Landry a misé sur l'implantation d'une collecte des matières putrescibles, la poursuite des efforts au niveau de l'économie d'eau potable, la mise en place d'un plus grand nombre d'activités de loisirs pour augmenter la fréquentation des infrastructures et la poursuite du projet de budget participatif. Le candidat Harrisson a, pour sa part, indiqué être en accord avec les propositions de son adversaire à ce chapitre en ajoutant que la Ville doit faire plus pour aider les entreprises.

Relocalisation du garage municipal

Les deux candidats se sont engagés à relocaliser le garage municipal à moyen terme. Jean-Claude Harrison souhaite qu'il soit établi au parc industriel.

La salle de spectacle ?

Les candidats ont été appelés à se prononcer sur le projet de construction d'une salle de spectacle à Matane. « J'espère, mais il faut respecter la capacité de payer des contribuables », a indiqué Jean-Claude Harrisson. « Il nous faut un lieu polyvalent, moderne, porté vers le numérique pour favoriser la création et la diffusion », a mentionné Jérôme Landry tout en ajoutant que ce projet devrait être plus modeste que la dernière mouture présentée qui avoisinait les 21 M$.

Les aspirants conseillers s'illustrent

Nouveauté appréciée du public, les candidats aux postes de conseillers municipaux ont eu l'opportunité de livrer une allocution de présentation de quatre minutes en marge de ce débat. Quatorze des seize candidats ont répondu à l'appel de la Chambre de commerce de la région de Matane alors qu'une centaine de citoyens ont assisté à cette soirée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média