Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

26 octobre 2017

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Allen Cormier propose un service des premiers répondants en mer

©Photo TC Media – Dominique Fortier

Le préfet sortant de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, estime que la MRC aurait tout intérêt à se doter d'un service de premiers répondants pour les urgences en mer.

Cette proposition est le fruit d'une consultation sur le terrain auprès des citoyens de la MRC. « La sécurité nautique est une préoccupation qui est revenue sur la table à plusieurs reprises au cours de mes rencontres avec les citoyens ces dernières semaines. »

Pour le préfet sortant, les tragiques événements des dernières semaines où un pêcheur de Tourelle a chuté de son bateau portent à réfléchir sur les mesures en place actuellement. « On se doit d'être capable d'intervenir rapidement. La Garde côtière part de Rivière-au-Renard ou Rimouski lorsqu'une urgence se produit. Nos premiers répondants en mer pourraient donc appuyer la Garde côtière avec des points de chute à Tourelle et Mont-Louis. »

Allen Cormier est d'avis que la MRC bénéficierait grandement d'un tel service, spécialement pendant la saison de la pêche. « Nos répondants pourraient intervenir rapidement lorsqu'il y a des incidents mais aussi pour porter assistance à des bateaux qui seraient aux prises avec des bris mécaniques. »

Quant à savoir qui pourrait remplir cette fonction, le préfet sortant croit qu'il y a plusieurs citoyens qui répondent actuellement au profil recherché, notamment pour leur connaissance du milieu marin. « De plus, puisqu'on aiderait la Garde côtière, il y aurait lieu d'aller chercher du financement au fédérale, entre autres, pour équiper adéquatement les bateaux qui seraient utilisés. »

©Photo TC Media – Dominique Fortier

Le préfet sortant, Allen Cormier.

Une idée réalisable?

©Photo TC Media – Dominique Fortier

Laurent Normand

Laurent Normand de Saint-Maxime-du-Mont-Louis a déjà eu à intervenir à quatre reprises pour prêter main forte à des navigateurs en difficulté. La dernière intervention remonte en 2013 alors que deux pêcheurs de Cap-Chat s'étaient retrouvé au large de Mont-Saint-Pierre avait un bateau qui prenait l'eau. « Nous sommes souvent les premiers qu'on appelle lorsqu'il y a une urgence en mer. Nous sommes également les premiers à pouvoir intervenir en raison de notre proximité. Par contre, nous ne sommes pas équipés pour le faire. De plus, on ne peut pas forcer quelqu'un sans formation de s'élancer en mer au péril de sa propre vie. »

Pour Laurent Normand, la proposition d'Allen Cormier tient la route et mérite d'être mise de l'avant. « Ça fait longtemps que je souhaite voir un service de premiers répondants prendre forme en Haute-Gaspésie. Tant mieux si la campagne électorale inspire nos politiciens à aller de l'avant.

Selon Laurent Normand, il ne serait pas difficile de recruter des capitaines à la retraite qui ont déjà une connaissance des lieux et une formation en mer pour combler des postes de premiers répondants en mer. « En intervenant plus rapidement, on peut sauver plus de vies », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média