Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

25 octobre 2017

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un Annemontois écope d'un an de prison pour contacts sexuels sur une personne mineure

©Photo TC Media - Dominique Fortier

Au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts, Daniel Francoeur a écopé d'une sentence d'un an de prison pour avoir eu des contacts sexuels et avoir incité une personne mineure à le toucher.

Les faits reprochés à l'accusé remontent au début des années 1990 alors que celui-ci était en position d'autorité auprès de la victime. Âgé alors de 31 ans, Daniel Francoeur aurait fait des attouchements sexuels à une jeune victime âgée de moins de 14 ans en plus d'inciter celle-ci à pratiquer des gestes de nature sexuelle sur lui.

L'accusé a plaidé non-coupable, provoquant la tenue d'un procès qui s'est soldé par une condamnation d'un an de prison assortie d'une probation de deux ans et une inscription à perpétuité au registre des délinquants sexuels. Ce verdict est le résultat d'une suggestion commune des avocats de la Couronne et de la défense qui a été entériné par le juge Jules Berthelot.

Une ordonnance de non-publication visant à protéger la victime interdit la divulgation de tout détail permettant de l'identifier.

©Photo Facebook

Daniel Francoeur a repris le chemin des cellules après le prononcé de la sentence.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média