Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

25 octobre 2017

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Frédérick DeRoy veut faire revivre les vieilles résidences étudiantes

©Photo TC Media – Dominique Fortier

Le candidat à la préfecture de la Haute-Gaspésie, Frédérick DeRoy, propose de faire revivre les vieilles résidences étudiantes adjacentes à l'école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts.

Le vieux bâtiment érigé au début des années 1970 est fermé depuis 2005. D'abord utilisé comme résidences pour les jeunes du secteur secondaire provenant de l'Est de la MRC et de Cap-Chat, il a ensuite servi à l'hôpital des Monts qui en avait fait un centre pour toxicomanes. Toutefois, de nombreux problèmes de moisissures, de plomberie et d'électricité commençaient à faire surface et le bâtiment fût officiellement fermé.

©Photo TC Media – Dominique Fortier

Le candidat à la préfecture de la Haute-Gaspésie, Frédérick DeRoy.

Le candidat à la préfecture, Frédérick DeRoy, estime que les résidences pourraient revivre et reprendre leur vocation d'origine. « Il y a un besoin au plan du logement étudiant à Sainte-Anne-des-Monts, surtout si l'on est pour ajouter une nouvelle offre de formation.  C'est le son de cloche que j'entends de plusieurs intervenants du milieu. Ce serait également une force d'attraction pour les étudiants provenant de l'extérieur. »

Frédérick DeRoy croit que l'emplacement actuel de la bâtisse, c'est-à-dire, près de tous les services et à proximité du bloc sportif, est idéal pour une clientèle étudiante. « Les résidences pourraient aussi servir à d'autres organismes lorsqu'il n'y a pas d'élèves présents. Je pense à un logement temporaire pour des nouveaux arrivants, par exemple. »

Le candidat pousse l'idée plus loin en lançant l'idée que des étudiants du Centre de formation Micheline-Pelletier pourraient mettre la main à la pâte pour restaurer le bâtiment. « Ce serait une excellente façon de mettre leurs apprentissages à contribution. »

Une idée réalisable?

Le bâtiment abandonné depuis maintenant plus de 10 ans a subi beaucoup de vandalisme au fil des ans et la Commission scolaire des Chic-Chocs estiment que les travaux de remise à niveau s'élèveraient à plusieurs centaines de milliers de dollars. « Nous n'aurons jamais de subvention du Ministère pour ce genre de bâtiment et nous n'avons pas l'argent nécessaire pour réaliser ces travaux », explique le directeur général, Martin Savoie.

Ce dernier ne ferme pas la porte mais avance plutôt l'idée qu'un acquéreur pourrait se manifester afin de réaliser le projet. « Ce n'est pas infaisable. D'ailleurs, nous avons déjà proposé le bâtiment à la ville de Sainte-Anne-des-Monts pour 1 $ mais elle n'était pas intéressée à l'époque. »

Dans la MRC Côte-de-Gaspé, il existe une telle résidence fonctionnelle qui fait son travail d'attractivité auprès de la clientèle extérieure. Toutefois, selon Martine Savoie, Sainte-Anne-des-Monts n'a pas besoin de cet atout puisque l'exclusivité du cours de montage de lignes remplit déjà ce mandat d'attractivité. Il ajoute également que la population bénéficie des retombées économiques puisque les étudiants doivent louer des chambres à des particuliers ou louer des appartements à des propriétaires.

©Photo TC Media – Dominique Fortier

Le directeur de la Commission scolaire des Chic-Chocs, Martin Savoie.

Bon an, mal an, environ 100 étudiants provenant de l'extérieur de la région débarquent à Sainte-Anne-des-Monts pour suivre un cours au Centre de formation professionnelle. Selon le directeur du CFP Micheline-Pelletier, Steven Richard, le logement demeure toujours un point d'interrogation. « Jusqu'à maintenant, nous avons été chanceux mais nous nous croisons les doigts chaque année pour trouver des logements pour tout le monde. Pour ma part, je crois que d'avoir des résidences étudiantes est une idée intéressante. Ça ajouterait de l'attrait à notre centre et on pourrait attirer davantage d'élèves chez nous. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média