Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

14 octobre 2017

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Ghislain Deschênes tente un retour à la mairie de Marsoui

©Photo Gracieuseté

Cumulant plus de 20 ans d'expérience en politique municipale, Ghislain Deschênes, souhaite que ses concitoyens lui fasse confiance le 5 novembre prochain pour un nouveau mandat à la mairie de Marsoui.

Ghislain Deschênes a été à la tête du petit village du centre de la Haute-Gaspésie de 1973 à 2001 puis de 2003 à 2005 en plus d'avoir été préfet. Après avoir été battu aux élections de 2005 contre face à Jovette Gasse, Ghislain Deschênes avait tenté sa chance à nouveau en 2013 contre Dario Jean. Cette fois, il avait échappé la victoire par à peine 20 votes.

« Il est temps que l'expérience revienne pour aider la municipalité, explique le candidat Deschênes. Je connais bien la dynamique politique et j'ai toujours la passion pour servir mon village. J'ai ça dans le sang et je suis prêt à travailler avec n'importe quel conseiller. »

S'il est élu, Ghislain Deschênes fera une vérification complète des finances de la municipalité. Cet exercice servira notamment à redéfinir le financement des différents comités. « Je veux équilibrer les sommes qui sont octroyées aux différents organismes. Par exemple, il n'est pas normal que la Fabrique qui gère non seulement l'église, mais aussi notre cimetière, qui repose seulement sur le travail de bénévoles, ne reçoive pratiquement aucune aide financière. » C'est dans cet esprit que Ghislain Deschênes entend rencontrer l'ensemble des comités qui oeuvrent à Marsoui afin d'identifier leurs besoins. Le candidat lance aussi l'idée de rencontrer les dirigeants de GDS afin de voir si des activités connexes pourraient se réaliser sur le territoire de la municipalité.

Toujours sur le plan financier, celui qui a travaillé pendant 35 ans comme enseignant, aimerait bien soulager les Marsois en ce qui a trait au compte de taxes. « Si le budget le permet, nous baisserons les taxes. Je songe aussi à étaler les paiements sur douze mois, sans intérêt, pour ceux qui le désireront. »

Priorités au menu


La liste des dossiers que Ghislain Deschênes aimerait régler dans un éventuel mandat est bien garnie. En fait, le candidat entend se pencher sur le cas du quai qui a été ravagé lors du passage de la tempête Arthur. « C'est un endroit qui amène beaucoup de pêcheurs de l'extérieur. C'est bon pour notre économie. »

À cela s'ajoute le secteur de la Colonie qui est en grand besoin de réfection routière. Le système d'égouts qui compte maintenant 45 ans d'usure est aussi sur la liste des priorités.

©Photo Gracieuseté

Ghislain Deschênes croqué pendant une cérémonie officielle alors qu'il était maire de Marsoui.

Fort d'une longue liste de réalisations incluant l'épuration des eaux, le système d'aqueduc, l'asphaltage du chemin de la Colonie ainsi que le quai et le Centre récréatif, Ghislain Deschênes estime qu'il est l'homme de la situation pour aider la municipalité à aller de l'avant.

C'est donc entre deux ex-maires, soit Jovette Gasse et Ghislain Deschênes que les Marsois auront à se prononcer le 5 novembre prochain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média