Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Gourmand

Retour

12 mai 2017

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des cuisiniers gaspésiens s'inspirent du savoir-faire d'une grande chef

©Photo Gracieuseté

14 chefs cuisiniers de partout en Gaspésie s'étaient donnés rendez-vous à l'Académie Yannick Ouellet afin de recevoir une formation de la réputée chef, Diane Tremblay.

Diane Tremblay n'est pas n'importe qui dans l'industrie. C'est une chef autodidacte qui a perfectionné son art à travers de multiples voyages autour du monde où elle a eu l'occasion de travailler avec des grands cuisiniers de renommée internationale. Aujourd'hui, Diane Tremblay est propriétaire du restaurant Privilège à Chicoutimi. Elle est aussi l'auteure du livre de recettes du même nom sacré meilleure livre au monde écrit par une femme-cher au « Gourmand World Cookbook Awards ».

C'était donc un rendez-vous fort attendu pour les chefs gaspésiens qui en ont appris davantage sur la façon de concocter des recettes de façon standard de manière à connaître exactement le coût de revient de celles-ci. « Ce que Gaspésie Gourmande cherchait avec cette formation se situait au niveau de la gestion mais aussi des produits régionaux, explique Yannick Ouellet. Au final, les produits d'ici sont parfois un peu plus chers mais la qualité en vaut le coup. Il y a moins de pertes avec les produits d'ici et le contact avec le fournisseur local est plus facile. S'il y a un problème, il y a fort à parier que le cultivateur gaspésien va s'en occuper et régler le tout, ce qui est moins probable avec des produits provenant de l'étranger. »

Un système qui fonctionne

Pendant trois jours, les chefs ont eu à se familiariser avec les produits locaux, concocter des recettes, les préparer et les déguster avant de procéder à une analyse exhaustive des coûts basée sur le système de gestion de Diane Tremblay.

Yannick Ouellet admet avoir eu un plaisir fou à travailler avec Diane Tremblay. « J'estimais que j'étais un bon gestionnaire mais après avoir eu la formation de Diane, j'ai tout jeté pour adopter ses façons de faire. Ça fonctionne. Je suis aussi fort heureux que mon Académie se tourne déjà vers le professionnel après à peine cinq ans d'existence. »

Le passage de Diane Tremblay avait aussi pour but de transmettre sa formation à Yannick Ouellet qui prendra la relève pour l'offrir à d'autres chefs. « J'ai l'impression qu'on risque de donner cette formation ensemble à quelques reprises dans l'avenir tellement nous avons bien connectés sur le plan professionnel. »

Pour Gaspésie Gourmande, la tenue de cet atelier très apprécié de l'ensemble des chefs est un signe clair d'un besoin de formation en Gaspésie. « Les produits régionaux sont sous-utilisés, notamment en raison d’une fausse perception quant au coût des aliments. L’intérêt des responsables de cuisine d’établissement est pourtant palpable, mais ils nous demandent de leur démontrer comment intégrer les aliments d’ici tout en respectant les cadres budgétaires en place. En une semaine, le groupe était complet et nous avions une liste d’attente », conclut la chargée de projet en commercialisation et organisatrice de la formation, Isabelle Boisvert.

©Photo Gracieuseté

Les 14 chefs réunis à Sainte-Anne-des-Monts étaient très heureux de recevoir une formation de haut niveau avec Diane Tremblay.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média