Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 mars 2017

Fragment lance un premier objet connecté dans le milieu funéraire

INNOVATION. L'entreprise Fragment de Matane lance l'objet connecté « Concrete and light », il s'agit du premier de ce genre à faire son entrée dans le milieu funéraire mondial.

Ayant pour mission de rapprocher les besoins humains d'accompagnement et de commémoration et les moyens modernes de communication, cette relique numérique réagit à la présence physique et donne accès à du contenu axé sur les différentes étapes du deuil.

« Et si un objet commémoratif pouvait communiquer avec nous et nous aider dans la guérison du deuil ? Comment moderniser les objets commémoratifs et les reliquaires, qui existent depuis la nuit des temps, en utilisant des technologies pertinentes pour y arriver ? Concrete and light propose exactement cela », explique le fondateur de Fragment, David Beaulieu.

L'objet détecte la présence humaine. Dès son approche, la relique numérique émet une lueur réconfortante et une application est alors lancée sur l'appareil mobile de son détenteur. Un hommage social peut ainsi être diffusé sur l'un des écrans de la maison ou à tout autre endroit.

L'utilisateur peut alors ajouter des souvenirs à l'hommage social ou simplement revoir la vidéo. Il lui est également possible de créer un journal dans lequel les souvenirs sont inscrits ou enregistrés.

« Plus l’utilisateur interagit avec l’application, plus celle-ci reçoit des informations lui permettant d’orienter son contenu sur les besoins de l’utilisateur et sur la période dont il devrait le recevoir. Notre algorithme intelligent utilise un mélange des contributions de l’utilisateur et d’intelligence artificielle afin de lui suggérer du contenu pertinent sur le deuil trié sur le volet parmi des milliers de sources différentes », souligne David Beaulieu.

Selon le fondateur de cette nouvelle entreprise vouée à l'innovation funéraire numérique, le fait de détenir un tel objet commémoratif personnalisé peut avoir un effet positif dans le processus de deuil.

« À une époque où les rites funéraires se terminent souvent trop rapidement, le besoin de s’accrocher à un objet « réel » évoquant la présence physique de la personne décédée est d’autant plus logique. »

L'innovation Matanaise à l'international

La communauté technologique mondiale pourra découvrir « Concrete and light » alors que l'entreprise Fragment participe à l'édition 2017 de South by Southwest (SXSW), un grand festival dédié à la musique, au cinéma et aux médias interactifs qui se déroule à Houston au Texas, jusqu'au 18 mars.

Chaque année, cet événement américain prisé mondialement en matière de créativité numérique, d’innovation et de nouvelles technologies accueille près de 37 000 participants et 3 500 représentants des médias de plus de 85 pays.

David Beaulieu participera d'ailleurs à un panel d'experts où une discussion sur les rituels funéraires et la technologie sera présentée. La place de la technologie dans les étapes du deuil, les échanges et les rencontres générés par les réseaux sociaux et la place de la mort dans les nouveaux modes de communication y seront abordées.

Êtes-vous satisfaits du résultat des élections fédérales de lundi dernier?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média