Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

30 janvier 2017

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La médiation citoyenne sera davantage accessible en Gaspésie

©Photo Gracieuseté - Vladimir Centiski

Grâce à une subvention de 55 000 $ du ministère de la Justice du Québec, deux organismes du réseau Justice Alternative pourront étendre leurs services de médiation citoyenne à l'ensemble des citoyens.

Premièrement, l'organisme Justice Alternative Gaspésie-Nord-Îles-de-la-Madeleine reçoit 40 000 $ afin d'ouvrir quatre point de services de médiation citoyenne, soit un à Gaspé, un autre dans l'Estran, un à Sainte-Anne-des-Monts et un dernier aux Îles-de-la-Madeleine. Des bénévoles sont déjà pressentis pour assumer les rôles de médiateurs.

La directrice générale de l'organisme, Jocelyne Lévesque, explique que l'implantation de ce service dans le nord de la péninsule aidera grandement à désengorger les tribunaux. « La médiation citoyenne c'est pour régler tout ce qui est chicane de voisins, conflits entre locataires et propriétaires, ou des causes qui pourraient facilement être réglées hors-cour. Si les gens prenaient le temps de se parler plus rapidement, les contacts se feraient mieux et on en arriverait plus facilement à une entente signée. »

Bien que les parties impliquées aient toujours l'option de se tourner vers les tribunaux par la suite, la médiation offre tout de même une alternative simple et rapide. « En raison de nos moyens limités, nous ne faisions pas vraiment de publicité mais nous offrions déjà ce service. Jusqu'à maintenant, je n'ai pas vu de poursuites être déclenchées après un processus de médiation. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média