Sections

Saint-Ulric accueillera la 12e Journée de la résistance et de la fierté rurale


Publié le 15 mai 2018

Saint-Ulric accueillera la 12e édition de la Journée de la résistance et de la fierté rurale le 25 mai.

©Photo TC Media – Archives

Organisée depuis 2006 afin de célébrer la détermination, la créativité et les initiatives structurantes réalisées par une municipalité rurale, la 12e édition de la Journée de la résistance et de la fierté rurale, organisée par le Centre des Opérations dignité (COD), se tiendra le vendredi 25 mai prochain à Saint-Ulric.

Toute la population régionale est invitée à venir se rendre au vignoble Carpinteri au cours du 5 à 7 prévu à cette occasion pour remettre le « Trophée de la Résistance » au maire de la municipalité honorée pendant un an. Le maire de Saint-Ulric, Pierre Lagacé, recevra ainsi la récompense des mains de Gilles Garon, son homologue de Témiscouata-sur-le-Lac, municipalité honorée en 2017. La Journée de la résistance et de la fierté rurale a été initiée en 2006 dans la municipalité forestière d’Esprit-Saint, située dans la MRC de Rimouski-Neigette.

Le choix s’est porté sur Saint-Ulric pour souligner l’implication de la municipalité dans des projets de développement.

André-Pierre Vignola, coordonnateur au Centre des Opérations dignité

La municipalité est choisie selon des critères spécifiques : menacée dans son existence, elle a fait preuve de résistance, développe des actions destinées à favoriser la prise en charge du milieu et génère des initiatives de valorisation du monde rural. Selon André-Pierre Vignola, coordonnateur du COD, « le choix s’est porté sur Saint-Ulric pour souligner l’implication de la municipalité dans des projets de développement mais aussi pour souligner le rôle de l’abbé Jean-Marc Gendron, figure emblématique du mouvement des Opérations dignité, ordonné prêtre à Saint-Ulric ». La soirée sera l’occasion de lire le « Manifeste pour la fierté et la dignité de vivre en milieu rural », rédigé à Esprit-Saint lors de la première édition de l’événement.

Commémorer le mouvement des Opérations dignité

Le COD est un organisme chargé de transmettre l’histoire régionale, de promouvoir les villages ruraux et de raviver l’héritage des luttes passées, ayant notamment mené à l’éclosion de modèles de développement alternatifs. Le centre de mise en valeur des Opérations dignité a été ouvert en 2009 à Esprit-Saint pour célébrer le mouvement social qui s’était développé au début des années 1970 pour lutter contre les projets du Bureau d’aménagement de l’Est-du-Québec, qui prévoyait la fermeture d’environ 90 villages considérés comme sous-développés et le déplacement de près de 65 000 personnes.

Les curés Charles Banville (de Sainte-Paule), Jean-Marc Gendron (d’Esprit-Saint) et Gilles Roy (de Les Méchins) avaient organisé dans leur paroisse respective, en 1970, 1971 et 1972, une vaste mobilisation baptisée « Opération dignité ». Si ce mouvement de résistance n’a pas empêché la fermeture d’une douzaine de communautés, il aura néanmoins permis aux citoyens de l’Est-du-Québec de prendre conscience de leur force collective et de mettre en valeur l’identité rurale. Le COD a été mis en place pour commémorer cet épisode historique à travers la distribution des bourses du Fonds Jean-Marc Gendron, remises à la relève rurale, et qui rendent hommage au célèbre curé disparu en 1995. À noter que depuis cette date, le fonds a déjà remis pas moins d’une soixantaine de bourses.

L’entrée au 5 à 7 prévu le 25 mai au vignole Carpinteri de Saint-Ulric est gratuite et ouverte à tous. Il est possible de réserver sa place en appelant au 418 318-3702 ou par courriel en écrivant à l’adresse cldriviereblanche@gmail.com.