Recel et stupéfiants : Raynold Couturier reviendra en Cour le 2 mai


Publié le 15 février 2017

Le Palais de justice de Matane.

©Photo gracieuseté Rendez-vous de la justice

Arrêté le 14 septembre 2016, Raynold Couturier, 54 ans, de Sainte-Florence, reviendra en Cour le 2 mai à Amqui après un bref passage au palais de justice de Matane, mardi, où ses nombreux dossiers pour des accusations relatives au recel et aux stupéfiants ont été reporté.

Revenu Québec a obtenu, devant la Cour supérieure du district judiciaire de Rimouski, une autorisation lui permettant de prendre des mesures de recouvrement visant les biens de M. Couturier. Ainsi, un avis d’exécution après jugement visant ses biens mobiliers a été obtenu. Revenu Québec a également procédé à l'inscription d’hypothèques légales immobilières et mobilières.

Ces actions ont été rendues possibles grâce à la collaboration des policiers de la Division des crimes majeurs de la Sûreté du Québec, de la région Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Ceux-ci ont fourni des renseignements liés à l’enquête qui a conduit à l’arrestation de M. Couturier, le 14 septembre 2016, dans le cadre du projet Outiller.

En septembre 2016, une cinquantaine de policiers de la Sûreté du Québec avaient procédé à l'arrestation de cinq individus (dont Couturier), impliqués dans le vol de métaux et de véhicules, ainsi que dans le trafic de stupéfiants dans les MRC de La Matapédia et de La Matanie. Trois perquisitions avaient alors été menées et l’une d’elles avait permis de découvrir une plantation de cannabis.