Vandalisme et inondations forcent la fermeture du sentier du Petit-Bois


Publié le 25 mai 2017

Les rampes de ce pont sont complètement à refaire.

©Photo Gracieuseté - Michel Gosselin

La ville de Sainte-Anne-des-Monts a dû procéder à la fermeture temporaire les sentiers du parc du Petit-Bois en raison d'actes de vandalisme et de dommages causés par les crues printanières.

Puisque le sentier du parc du Petit-Bois est certifié par la Fédération québécoise de la marche, celui-ci doit respecter certaines normes de sécurité. Ainsi, tant que le nettoyage et les réparations ne seront pas complétés, le sentier restera fermé.

Les crues printanières ont provoqué une accumulation de débris provenant de la rivière aux abords du sentier. Trois ponts chinois ont aussi été défaits par les eaux.

Comme si ce n'était pas suffisant, des actes de vandalisme se sont aussi produits sur certaines installations du sentier entre le par cet le kilomètre 2,3. « Des gens ont essayé de faire un feu avec un banc de parc et il y a aussi un lampadaire qui a été brisé et des rampes de ponts qui ont été détruites », explique le directeur des loisirs, Michel Gosselin.

Les crues printanières ont entrainé un lot de débris sur le sentier longeant la rivière Sainte-Anne.
Photo Gracieuseté - Michel Gosselin

Ce n'est pas la première fois que le sentier du Petit-Bois est victime de vandales. Il y a quelques années, des mangeoires pour oiseaux avaient été jetées par terre. « C'est un sentier qui est utilisé par des gens de tous âges. Des ainés y font des promenades, il y aussi des entraînements de cross-country. Plusieurs personnes appellent à la municipalité pour savoir ce qui advient du sentier. C'est déplorable de voir une nouvelle vague de vandalisme comme celle-ci », explique Michel Gosselin.

Des travaux de réparation et de nettoyage ont déjà été entrepris et devraient s'étendre sur quelques semaines. On estime que le sentier pourra être accessible au grand public pour le début de la saison estivale.

On rappelle au public qu'il est de la responsabilité de chacun de respecter son environnement et de dénoncer les actes de vandalisme lorsqu'on en est témoin.

Des petits génies ont eu la « bonne idée » d'utiliser ce banc de parc pour partit un feu.

©Photo Gracieuseté - Michel Gosselin