Sections

Huit conducteurs interceptés avec les facultés affaiblies


Publié le 25 mai 2017

La SQ a érigé 11 barrages policiers.

©(Photo TC Media – Archives)

La Sûreté du Québec dévoile un bilan routier encourageant au terme du long congé de la Journée nationale des patriotes.

Pour la région Bas-Saint-Laurent/Gaspésie/Les Îles, la SQ ne rapporte aucun accident mortel, huit collisions avec blessés et 46 collisions avec dommages matériels.

Au chapitre des infractions, les policiers ont émis 432 constats pour des excès de vitesse, 17 pour le non port de la ceinture de sécurité, 10 pour l’utilisation du cellulaire au volant. Les policiers ont tenu 11 barrages sur le territoire. Huit conducteurs ont été interceptés avec les capacités affaiblies.

Au total pour le Québec en entier, une collision mortelle et 144 collisions avec blessés se sont produites sur son territoire, ce qui correspond à une réduction de 31% par rapport au même long congé, l’an dernier.

Les patrouilleurs ont intensifiés leurs interventions sur le réseau routier afin d’assurer la sécurité des usagers durant une période de fort achalandage sur les routes du Québec. Lors de la dernière fin de semaine, les policiers ont signifié plus de 5400 constats d’infraction, dont près de 3700 constats pour des excès de vitesse; le comportement qui demeure surreprésenté dans les principales causes de collisions mortelles ou avec blessés.

Outre l’excès de vitesse et la conduite imprudente, les  comportements visés étaient le non-port de la ceinture de sécurité, l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues ou une combinaison des deux.

Même si ce bilan est positif, il est primordial de poursuivre les interventions policières, conjuguées à la mise en place de campagnes de sensibilisation visant une conduite plus responsable de la part des usagers de la route, permettant de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès. Ce travail doit être réalisé avec la collaboration des usagers de la route. La cause première des collisions demeure la personne derrière le volant.

Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaire