L'Accorderie active en Matanie depuis trois ans


Publié le 8 février 2017

L'animateur Harold Truchon en compagnie de la coordonnatrice de l'Accorderie de La Matanie Véronique Caron.

©Photo TC Media – Joël Charest

SOLIDARITÉ. L'Accorderie de La Matanie célèbre, cette année, son troisième anniversaire de fondation. L'organisme, qui encadre le partage de plus de 1 200 types de services offerts entre accordeurs, a dispensé de nombreuses conférences et ateliers en plus d'être est très actif sur le territoire.

Ayant comme mission de lutter contre la pauvreté, l'exclusion sociale et de favoriser l'éducation populaire, l'Accorderie a enregistré 650 échanges de services entre les accordeurs et la participation de 322 personnes aux activités d'inclusion sociale, en 2015-2016.

En adhérant à l'organisme, un accordeur peut offrir un ou plusieurs services aux autres membres, en échange d'une demi-heure, d'une heure ou de toute autre période de temps au cours de laquelle il offre ce service, l'accordeur obtenir une nombre d'heures équivalent lui permettant d'obtenir, à son tour, un service de la part d'un autre accordeur, pour lui-même ou un membre de sa famille.

Le coût d'inscription est de 5 $ par année pour le membre qui obtient une banque de 15 heures échangeables contre des services offerts par les accordeurs.

« Un accordeur qui accumule des heures peut demander la prestation d'un service pour lui, ses enfants, ses parents ou un autre membre de sa famille. Par exemple, des cours de chants peuvent être dispensés aux enfants ou un service de déneigement pour les parents âgés, selon l'offre disponible à ce moment », explique Véronique Caron, coordonnatrice de l'Accorderie de La Matanie.

Travailleuse sociale de formation, Véronique Caron a relevé le défi de mobiliser et d'informer la population au moment de la fondation de l'organisme qu'elle dirige. « Ça a été un gros défi de mobiliser, d'informer les gens et de bâtir l'organisme. Nous avons franchi une étape majeure vers l'autonomie de notre organisme, nous avons maintenant un local doté d'une salle qui appartient aux accordeurs. »

L'Accorderie a déployé le projet Accord'aide offrant des conférences et ateliers thématiques pour informer les Matanais âgés de 50 ans et plus à : bien s'alimenter, prendre soin de sa santé mentale, apprendre des techniques d'autodéfense, manger à bas prix et gérer certaines douleurs et le stress.

Des activités de chant, de yoga, de bingo et de méditation ont d'ailleurs été offertes aux accordeurs… par les accordeurs ! Un groupe d'achat est également constitué pour les membres qui peuvent bénéficier de rabais allant de 10 à 50 % sur une panoplie de produits locaux et de nombreux comités permettent aux accordeurs de s'impliquer activement dans la communauté.

À Matane, Véronique Caron (coordonnatrice), Harold Truchon (animateur) et Mélanie Madore (accompagnatrice à la vie associative) supportent les accordeurs dans ces initiatives.

En février, l'organisme tiendra un souper cipaille-conférence avec la coach de vie Céline Chamard sous le thème de la reconnaissance, la gratitude, la méditation et le yoga. Les places pour cet événement-bénéfice sont limitées à 110. Des billets sont disponibles, au coût de 20 $, au local de l'Accorderie situé sur la rue Saint-Pierre à Matane.

L'assemblée générale annuelle se déroulera ensuite, le lundi 27 février à 18 h, à la Salle Isabelle Boulay du Complexe culturel Joseph-Rouleau. Des postes au conseil d'administration seront à renouveler lors de cette soirée qui sera précédée d'un souper « pot luck » à 17 h.

Au printemps, un spectacle mettant en vedette les talents locaux et une activité d'ascension du Mont-Blanc viendront soutenir les efforts d'autofinancement de l'Accorderie.