Sections

Pétition pour bloquer la nomination de Lynda Laflamme au prix Rita-Prévost-Whittom


Publié le 12 août 2017

24 signataires d'une pétition estiment que Lynda Laflamme ne devrait pas être considérée pour le prix Rita-Prévost-Whittom.

©Photo TC Media - Dominique Fortier

Une pétition contenant 24 signatures uniquement féminines a été produite afin de bloquer la nomination de la mairesse de Mont-Saint-Pierre, Lynda Laflamme, au prix Rita-Prévost-Whittom.

Les 24 femmes ayant signé la pétition ont acheminé celle-ci à la MRC de la Haute-Gaspésie ainsi qu'au comité en charge de nommer la récipiendaire de cette année. Selon les signataires, Lynda Laflamme ne devrait pas être en nomination. « La mairesse de Mont-Saint-Pierre a été tout sauf rassembleuse pendant son mandat. Il n'y a aucune comparaison à faire entre elle et Micheline Pelletier qui a obtenu le prix il y a trois ans. Nous souhaitons que sa candidature soit écartée. »

La candidature de Lynda Laflamme a été proposée par le conseil des maires de la MRC de la Haute-Gaspésie qui est appelé à suggérer une candidate par année. La mairesse de Mont-Saint-Pierre est la seule femme à siéger à la tête d'une municipalité en Haute-Gaspésie.

Le prix Rita-Prévost-Whittom, qui a pour objectif de souligner l'engagement politique des dames gaspésiennes en politique, a été créé en 2014 par la Table de concertation des femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. La toute première récompense a été remise à l'ex-mairesse de Sainte-Anne-des-Monts, Micheline Pelletier. L'année suivante, la mairesse de Grande-Vallée, Nathalie Côté recevait ce prix. L'an dernier, le prix n'avait pas été décerné, faute de budget.